Course auto en Allemagne : décès d'un spectateur dans un accident sur le Nürburgring

Illustration. Course auto en Allemagne : décès d'un spectateur dans un accident sur le Nürburgring[Domaine public]

Un spectateur est mort samedi et deux autres ont été blessés après avoir été percutés par une voiture de course qui a effectué une sortie de route sur le circuit allemand du Nürburgring (ouest), ont indiqué à l'agence allemande SID les organisateurs et la police.

 

L'accident s'est produit lors de la première manche du championnat d'Allemagne d'endurance, sur la Boucle nord (Nordschleife, en allemand) du circuit mythique du Nürburgring.

Pour une raison encore inconnue, la Nissan GT-R pilotée par le Britannique Jann Mardenborough a quitté la piste, passant au-dessus de la glissière de sécurité, avant d'atterrir sur le toit dans une zone réservée au public, percutant plusieurs personnes.

 

Décès d'un spectateur 

L'un des spectateurs est décédé au centre médical du circuit, ont confirmé à l'agence SID, filiale de l'AFP, les organisateurs et les services de police.

Deux personnes ont été blessées et hospitalisés, selon la fédération allemande des sports automobiles (DMSB). Dix autres spectateurs ont reçu un soutien psychologique sur place.

Selon Nissan, Mardenborough, 23 ans, a pu s'extraire tout seul du véhicule et, après avoir été examiné au centre médical du circuit, a été dirigé vers un hôpital pour des examens de routine.

 

"Une tragédie"

"Les événements d'aujourd'hui sont une tragédie", a indiqué Nissan dans un communiqué. "Nous sommes profondément choqués et peinés (...) et nos premières pensées vont à la personne décédée, aux blessés et à leurs familles et amis", précise le communiqué.

"L'équipe (Nissan) coopère entièrement avec les organisateurs afin de mener une enquête (...) complète sur cet incident", poursuit le communiqué. L'épreuve a été arrêtée. Une enquête de police est en cours.

En été 2013, le même circuit du Nürburgring avait été endeuillé avec le décès d'un pilote de 55 ans, victime d'un infarctus en pleine course. 

Vous aimerez aussi

Verticale Tour Eiffel : une course de haute volée
course Verticale de la Tour Eiffel : une course de haute volée
Le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) pose avec son trophée après avoir remporté la Vuelta, le 16 septembre 2018 à Madrid [BENJAMIN CREMEL / AFP/Archives]
course Cyclisme: Paris-Nice cherche sa langue

Ailleurs sur le web

Derniers articles