Noël : un repas à moins de 15 euros par convive

Sapin de Noël Sapin de Noël [[CC JC Hancock] ]

Avec les fêtes de fin d'année vient le temps des réjouissances et des retrouvailles familiales mais aussi celui des grosses dépenses. Quelques astuces pour limiter les coûts et maximiser le plaisir.

 

Si le réveillon de Noël s'organise cette année chez vous, pas de panique ! Voici quelques astuces afin d'éviter que de finir 2014 sur la paille.

 

A l'heure de l'apéritif

Noël rime bien souvent avec bulles. Le problème, c'est que le champagne coûte cher. Optez pour du crémant, tout en bulles également mais qui a l'avantage de coûter moins de la moitié du prix du champagne !

Comme on ne boit jamais le ventre vide, servez des petites tartines de rillettes de thon "faites maison" tout aussi bonnes que celles de saumon fumé. Le thon se sert agrémenté de tomates, mayonnaise, sel, poivre et petites herbes. Et pour les inconditionnels du saumon fumé, pourquoi ne pas essayer la truite fumée, si proche ?

 

Une entrée de qualité

Le traditionnel foie gras est cette année échangé contre un "faux-gras", un foie gras végétal, plus respectueux du bien-être des animaux et plus économique.

 

Le plat

Remplacez la dinde (ou le chapon) par un gros poulet qui nourrira tout aussi bien vos convives. Accompagnez là d'une bonne purée de pomme de terre maison. Un grand classique mais qui fait son effet à tous les coups ! Mais pour le côté Noël, faites cuire quelques châtaignes qui suffiront largement à créer l'effet escompté.

 

La touche sucrée

Pas question de priver les enfants de la traditionnelle bûche de Noël. Certaines marques proposent de délicieuses bûches glacées pour des prix entre 3 et 5 euros.

Pour les plus grands, pensez à leur ligne et proposez-leur des oranges (si possible des Maltaises) accompagnées de quelques chocolats. Une façon efficace et légère de conclure les agapes de fin d'années. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles