J.K. Rowling tourne la page Harry Potter

Le premier roman de l'ère "post Harry Potter" de la Britannique J.K. Rowling sera un conte teinté d'"humour noir" sur une pittoresque bourgade anglaise mise à feu et à sang par l'élection d'un conseiller municipal, a annoncé jeudi sa maison d'édition.[AFP/Archives]

Le premier roman de l'ère "post Harry Potter" de la Britannique J.K. Rowling sera un conte teinté d'"humour noir" sur une pittoresque bourgade anglaise mise à feu et à sang par l'élection d'un conseiller municipal, a annoncé jeudi sa maison d'édition.

Pour ce roman de 408 pages, intitulé "The Casual Vacancy", J.K. Rowling a choisi un univers à mille lieues de celui de son célèbre sorcier, en plantant son décor dans la ville fictive de Pagford, où la mort soudaine du conseiller Barry Fairweather va semer la discorde.

Avec sa place de marché pavée et son abbaye, Pagford pourrait ressembler à un paradis anglais, mais "derrière cette jolie façade se cache une ville en guerre", décrit dans un communiqué la maison d'édition, Little, Brown.

"Le siège vacant laissé par Barry au conseil municipal devient rapidement le catalyseur de la plus grosse guerre que la ville ait jamais connue", poursuit l'éditeur. "Riches contre pauvres, adolescents contre parents, épouses contre maris, instituteurs contre élèves... Pagford n'est pas la ville qu'on croyait".

La sortie de ce roman avait été annoncée en février. Pour ce projet, J.K. Rowling s'est séparée de Bloomsbury, la maison d'édition britannique qui l'a rendue multimillionnaire en publiant les sept livres de la série Harry Potter.

Little, Brown fait partie du groupe Hachette, qui publiera le roman à l'international.

La saga Harry Potter est un des plus grands succès de l'édition, avec plus de 450 millions d'exemplaires vendus dans le monde. Les adaptations cinématographiques de la série ont également explosé tous les records au box-office, avec plus de 7 milliards de dollars de recettes.

Agée de 46 ans, J.K. Rowling, est la 15e femme la plus riche au Royaume-Uni, selon la liste établie pour 2011 par le Sunday Times, avec une fortune de 530 millions de livres (625 million d'euros).

"The Casual Vacancy" doit paraître dans sa version anglaise originale le 27 septembre.

À suivre aussi

Editorial La semaine de Philippe Labro : La mémoire d’une nation, le souvenir d’un champion
Leïla Slimani fait partie des douze lauréates du Goncourt depuis sa création
littérature Qui sont les femmes qui ont reçu le Prix Goncourt ?
littérature Combien gagne le lauréat du Prix Goncourt ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles