Emilia Clarke confie avoir survécu à deux hémorragies cérébrales

Emilia Clarke a expliqué qu’elle avait subi deux hémorragies cérébrales pendant ses premières années de tournage Game of Thrones. Emilia Clarke a expliqué qu’elle avait subi deux hémorragies cérébrales pendant ses premières années de tournage Game of Thrones. [Dia Dipasupil / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

L’actrice britannique Emilia Clarke, l’interprète de Daenerys Targaryen dans la série à succès «Game of Thrones», a révélé qu’elle avait eu de lourds problèmes de santé, ces dernières années.

Celle qui incarne la mère des dragons dans la production de HBO a confié au magazine «The New Yorker», ce jeudi, qu’elle avait subi deux hémorragies cérébrales pendant ses premières années de tournage de la série.

En 2011, après avoir tourné la première saison, l’actrice est hospitalisée en urgence. A peine consciente, elle est victime de douleurs intenses. «Le diagnostic fut rapide et de mauvais augure : une hémorragie méningée, un type mortel d'accident vasculaire cérébral», a-t-elle raconté au média. La jeune star est alors âgée de 24 ans.

«J'ai voulu en finir»

Une opération chirurgicale non invasive lui permet de survivre mais elle se réveille avec de vives douleurs et une aphasie, soit un trouble du langage qui la plonge dans un profond désespoir. «J’ai voulu en finir. J'ai demandé à l'équipe médicale de me laisser mourir. Mon travail - le rêve de ma vie pour toujours - était axé sur le langage, la communication. Sans ça, j'étais perdue».

Heureusement, l’aphasie disparaît au bout de quelques jours. Mais Emilia Clarke doit faire face à une grande fatigue et à d’intenses douleurs. Elle fait son retour sur les plateaux et commence le tournage de la saison 2 de «Game of Thrones». «Pour être très honnête, je pensais chaque minute que j'allais mourir», raconte-t-elle.

Deux ans plus tard, l’actrice, touchée par un second anévrisme, doit être opérée une seconde fois. Mais la chirurgie échoue, ce qui nécessite une nouvelle intervention d’urgence, avec trépanation pour endiguer l’hémorragie.

Aujourd’hui, Emilia Clarke va mieux. Après ces années de combats, elle a expliqué «avoir guéri au-delà de toutes (ses) espérances».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles