Nouveau «Blake et Mortimer» : ces auteurs qui ont repris la série depuis la mort d'Edgar P. Jacobs

«Le dernier pharaon» paraîtra le 29 mai 2019 aux éditions Blake et Mortimer [© éd.Blake et Mortimer / François Schuiten]

Le 29 mai prochain, les fans pourront se précipiter sur un nouvel opus des aventures de Blake et Mortimer. Petit récap des nombreux auteurs qui ont repris les pérégrinations du duo mythique.

Mort en 1987, Edgar P. Jacobs, le papa de «Blake et Mortimer», ne parvient pas à terminer son diptyque « Les trois formules du professeur Satō ». Bob de Moor propose alors de se charger de boucler le deuxième volume. Ce qu’il fera en 1990. Pendant six ans, calme plat... comme si personne n'osait s'attaquer à l'une des séries mythiques du courant de La Ligne Claire chère à Hergé. Mais ce ne sera qu'une parenthèse.

Jean Van Hamme et Ted Benoit

capture_decran_2019-05-24_a_16.07.18_5ce7fc1885a48.png

Image de la couverture de «L'affaire Francis Blake» © éd. Blake et Mortimer / Ted Benoit

En 1996, un duo prend en charge le destin de Blake et Mortimer laissés orphelins. Aux commandes : la crème des scénaristes d'aventures pour reprendre ce monument du neuvième art : Jean Van Hamme, déjà auréolé des succès de « Thorgal » et de « XIII ». A ses côtés, le dessinateur Ted Benoit, collaborateur de célèbres magazines comme « Métal hurlant », L’Echo des savanes » et « (A suivre) ».  « L’affaire Francis Blake » connaît alors un grand succès critique et public. Le duo reprendra du service en 2001 pour donner naissance à « L’étrange rendez-vous », quinzième album de la série « Blake et Mortimer ».

Yves Sente et André Juillard

capture_decran_2019-05-24_a_16.07.48_5ce7fc82078e1.png

Image de la couverture du «Sanctuaire du Gondwana» © éd. Blake et Mortimer / André Juillard

Entre temps, les éditions Blake et Mortimer ont préféré se tourner vers un autre couple scénariste-dessinateur pour raccourcir les délais entre deux albums. Yves Sente, alors directeur éditorial du Lombard, est alors choisi pour être le scénariste de « La machination Voronov » dessiné par le prolifique André Juillard (« Les sept vies de l’Épervier », « Masque rouge »). Le duo aura publié pas moins de six volumes : « Les sarcophages du 6e continent », découpé en deux tomes « La menace universelle » et « Le duel des esprits » en 2003 et 2004, « Le sanctuaire du Gondwana » en 2008 puis « Le serment des cinq lords » en 2012, « Le bâton de Plutarque » en 2014 et enfin « Le testament de William S. » en 2016.

Yves Sente, Peter van Dongen et Teun Berserik

Alors qu’il collabore également avec Jean Van Hamme sur l’écriture de «XIII», Yves Sente continue à développer la série « Blake et Mortimer ». Est choisi alors un duo pour dessiner « La vallée des immortels » : les néerlandais Peter Von Dongen et Teun Berserik qui, très inspirés par La ligne Claire, vont se partager les pages de « Menace sur Hong Kong », premier tome de cette aventure paru en 2018. Un deuxième volume de « La vallée des immortels » serait en préparation pour novembre 2019.

Jean Dufaux, Antoine Aubin et Etienne Schréder

capture_decran_2019-05-24_a_16.18.38_5ce7fd5a1b486.png

Image de la couverture de «L'onde Septimus» © éd. Blake et Mortimer / Antoine Aubin et Etienne Schréber

Pour le 22e album de la série d’aventures, le scénariste Jean Dufaux (« Murena », « Niklos Koda », « Jessica Blandy »…)  s’adjoint les crayons d’Antoine Aubin et Etienne Schréder. Antoine Aubin avait déjà collaboré avec Jean Van Hamme sur le tome 2 de « La malédiction des trente deniers » paru en 2010. Il revient cette fois en collaborant avec Etienne Schréder (« Amères saisons »), encreur de « La Malediction des trente deniers ». « L’onde septimus » est, elle, une suite de « La Marque jaune ».

Jean-Luc Fromental, José-Louis Bocquet et Antoine Aubin

Antoine Aubin reste alors au dessin pour un 27e tome encore en production dont le titre pourrait être « Huit heures à Berlin ». Les scénaristes, eux, changent. Éditeur, écrivain, ténor de la littérature jeunesse et de l’écriture de dessins animés (l’adaptation ciné de Loulou avec Grégoire Solotareff, c'est lui), Jean-Luc Fromental poursuit les aventures de « Blake et Mortimer » avec son ami l’écrivain, éditeur et scénariste José-Louis Bocquet (« Le privé d’Hollywood », « Kiki de Montparnasse », « Olympe de Gouges »).

Thomas Gunzig, Jaco Van Dormael et François Schuiten

Nouvelle production, nouvelles pointures. Si l'écrivain et homme de médias qu'est Thomas Gunzig s’apprête à sortir un nouveau roman en septembre 2019 (« Feel Good »), il retrouve, côté BD, son complice, le réalisateur Jaco Van Dormael («Le huitième jour », « Mr Nobody »), avec qui il avait collaboré sur le film « Le Tout nouveau testament » en 2015. « Le dernier pharaon », nouveau cru «Blake et Mortimer» à paraître le 29 mai 2019, est dessiné cette fois par l'immense François Schuiten (« Les cités obscures »), également collaborateur du réalisateur belge pour le film « Mr Nobody ». Cette fois, les deux compères devraient abandonner leurs voyages et revenir au bercail avec Bruxelles pour terrain de jeu.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles