Aux MTV Movie Awards, les prix ne sont plus genrés

Emma Watson sur la scène du Shrine Auditorium, à Los Angeles lors des MTV Movie Awards. [KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Il n'y avait qu'une catégorie pour les acteurs et les actrices aux MTV Movie Awards 2017. Une façon de célébrer la non-binarité et relancer la question du genre.

Le prix du meilleur acteur dans un film est revenu à Emma Watson, pour son rôle dans la nouvelle adaptation des studios Disney de «La Belle et la Bête». La catégorie ne différenciait pas les acteurs et les actrices en fonction de leur sexe, mais les regroupait simplement par leur profession.

Pour la comédienne britannique, il s'agissait là d'un «choix audacieux». Cette «première récompense du cinéma qui ne sépare pas les nommés en fonction de leur sexe» en dit beaucoup «sur notre perception de l'expérience humaine», a-t-elle ajouté.

Selon Emma Watson, «ce prix dit que jouer la comédie, c'est se mettre à la place d'un personnage. Et il n'y a pas besoin de le séparer en deux catégories. L'empathie et la faculté à utiliser son imaginaton ne devraient pas avoir de limite».

Stranger Things et Moonlight à l'honneur

Emma Watson est déjà bien connue pour son engagement féministe. Elle est notamment derrière la campagne HeForShe, et fait également partie des ambassadrices de bonne volonté de l'Entité des Nations unis pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ou «ONU Femmes»).

Mais elle n'a pas été la seule à bénéficier de cette nouveauté dans la répartition des catégories. L'actrice Millie Bobby Brown, connue pour son rôle d'Eleven dans la série à succès de Netflix «Stranger Things», est également repartie avec le prix du meilleur acteur dans une série. 

Les MTV Movie Awards, qui se déroulaient sur la scène du Shrine Auditorium de Los Angeles ce dimanche 7 mai, ont également mis à l'honneur le film «Moonlight», qui avait déjà remporté l'Oscar du meilleur film. Les acteurs Ashton Sanders et Jharrel Jerome ont remporté le prix du «meilleur baiser» de cinéma.

Il ne s'agissait cependant pas du premier baiser homosexuel primé par la cérémonie, puisque Sarah Michelle Gellar et Selma Blair avaient déjà eu l'honneur de repartir avec cette récompense en 2000, pour leur scène dans «Sexe Intentions».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles