Le «binge-watching» est dangereux pour la santé

Binge-watching : fait de rester devant un écran bien plus longtemps que la moyenne, et surtout d'enchainer des épisodes de séries à la suite, presque sans limite.[AFP / ARCHIVES]

«Dormir ou Netflix ? Vous pouvez avoir les deux quand vous binge-watchez responsablement» titre l'Académie Américaine de la médecine du sommeil (AASM) dans un article du 30 mai.

Dernièrement, le community manager de Netflix US, entreprise proposant films et séries, a décidé de partager un tweet disant : «le sommeil est mon pire ennemi». Des scientifiques ont réagi à cette citation, inquiets de la proportion extrême que peut prend le binge-watching.

Le binge-watching est un terme américain que l'on peut traduire par «visionnage boulimique». C'est le fait de rester devant un écran bien plus longtemps que la moyenne, et surtout d'enchaîner des épisodes de séries à la suite, enchaînement qui empiète bien souvent sur le sommeil.

L'AASM publie donc une série de conseils pour continuer à dévorer des séries tout en conservant un sommeil réparateur. Ainsi, chacun devrait prendre des mesures telles que : se mettre une limite d'épisodes chaque soir, prendre une pause entre chaque épisode pour éviter de les enchaîner trop vite, installer des filtres pour éviter d'être trop ébloui par l'écran avant de dormir ou encore, éteindre tous les écrans une demi-heure avant d'aller se coucher.

«Le sommeil est essentiel pour la santé»

Dans son rapport, si l'AASM critique ce tweet de Netflix, elle assure que binge-watching et sommeil «peuvent coexister pacifiquement». L'académie enjoint également les autres entreprises de diffusions de films et séries (Amazon, HBO, Hulu...) à encourager leurs utilisateurs au «binge-watching responsable».

«Le sommeil est essentiel pour la santé et la sécurité, et un bon sommeil vous permet de maximiser le plaisir de votre divertissement» conclut le Président de l'Académie, Ronald Chervin.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles