Le nageur qui «s'évade» des îles-prisons

Jacques Tuset en est déjà à une vingtaine «d'évasions» depuis ses débuts. [© BORIS HORVAT / AFP]

Dans le sillage des détenus. Jacques Tuset, un Français de 54 ans, parcourt le monde afin de relier les îles-prisons au continent le plus proche… à la nage.

Et il a justement participé, ce dimanche, à la 19e édition du défi de Monte-Cristo, entre l’archipel du Frioul et Marseille. Une compétition en l’honneur du célèbre héros d’Alexandre Dumas, qui avait pris la fuite du château d’If par la mer. «Je m’évade en nageant, au milieu d’une vie marine hostile», raconte ainsi Jacques Tuset.

Aujourd’hui, il a ainsi plus d’une vingtaine d’«évasions» à son actif, réalisées dans le monde entier (Australie, Espagne, Sénégal, Angleterre…), et notamment depuis la légendaire île d’Alcatraz, dans la baie de San Francisco, aux Etats-Unis.

Et le nageur n’est pas près de s’arrêter en si bon chemin. Il a déjà planifié trois autres courses cet été : deux en France et une en Crète. L’athlète qu’il est devenu est d’ailleurs le seul Français à figurer dans le palmarès des cinquante nageurs les plus aventureux au monde du magazine Open Water Swimming.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles