Arte lance sa première BD sur Instagram

Olivia succombera-t-elle à ses désirs les plus fous ? Olivia succombera-t-elle à ses désirs les plus fous ? [© Thomas Cadène, Joseph Safieddine, Camille Duvelleroy, Erwann Surcouf/Arte/Biggerthanfiction]

Arte vient de lancer sa première bande dessinée, à lire chaque jour et tout l'été, sur Instagram. Une nouvelle manière de bouquiner ?

Depuis le 29 juin 2017, les accros d'Instagram peuvent se délecter quotidiennement de cette oeuvre numérique baptisée «Eté», coproduite par Arte et Bigger Than Fiction. Le principe est simple, chaque jour, jusqu'au 27 août, un court épisode de la BD, agrementé de sons et de musique, est publié sur le réseau social.

Le projet réunit bien les codes de la série de l'été : Abel et Olivia, en couple, son heureux. Avant de sauter le pas et de vivre ensemble, ils s'autorisent une parenthèse estivale. Durant deux mois, ils profiteront chacun de leur liberté pour réaliser leurs rêves et parfois même leurs fantasmes les plus dingues.

Chacun, armé de sa «bucket list», réalisera toutes ces petites et grandes choses qu'il n'aura jamais osé ou pris le temps de faire. Mais plus le temps passe, plus Abel et Olivia découvrent des parts cachées d'eux même. Seront-ils les mêmes à la fin des vacances ? 

Côté écriture, Thomas Cadène, scénariste de BD qui a notamment déjà oeuvré sur Internet avec la série «Les autres gens» (Delcourt), travaille ici main dans la main avec Joseph Safieddine («Je n'ai jamais connu la guerre», Casterman) et Camille Duvelleroy, scénariste spécialisée dans la conception de programmes interactifs. Erwann Surcouf («Les autres gens», Delcourt) s'est, lui, chargé de la mise en images. 

Le neuvième art à l'assaut de nouvelles formes de narration

Avec «Eté», Arte poursuit son exploration des formes de narration que la chaîne franco-allemande avait entamé avec des contenus numériques tels que «Professeur Cyclope» et «A l'ombre du mur, journal d'un inutile».

Mais une BD sur un réseau social... Pourquoi faire ? Force est d'avouer que cela fonctionne en fait à merveille, et l'on se surprend à attendre fébrilement chaque jour le nouvel épisode. Car derrière cette nouvelle manière de raconter une histoire, Thomas Cadène et ses complices parlent bien de notre monde. En seulement quelques jours, ils ont en tout cas déjà séduit plus de 47.000 abonnés.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles