Un chat sauvé de la mort grâce à… de la vodka

Tipsy a échappé de peu à la mort après avoir ingéré un produit toxique. [© Capture Facebook / RSPCA Queensland]

Tipsy («pompette», en français), un chat australien, est récemment revenu d'entre les morts grâce à un traitement de choc : de la vodka. Mais ce remède original a été utilisé par les vétérinaires pour une bonne raison.

Le félin de couleur noire avait en effet été découvert par un passant près d'un magasin de pneus de la ville de Brisbane, en état d'hypothermie et pris de convulsions. L'homme l'a très rapidement emmené à une clinique vétérinaire proche.

Face à ces symptômes, les médecins ont conclu que le chat avait avalé de l'antigel. Ce liquide toxique est parfois injecté dans les pneus de gros véhicules lestés à l'eau, et il se révèle très souvent fatal quand il est ingéré par les animaux.

Pour traiter Tipsy, en état d'insuffisance rénale, les vétérinaires ont alors utilisé la bouteille de vodka que possédait l'une des infirmières. Grâce à une réaction chimique complexe, les molécules de cet alcool peuvent en effet annuler la toxicité de celles de l'antigel dans le sang.

Le félin a ainsi été perfusé avec de la vodka diluée avec de l'eau, et il a passé «un moment joyeux», selon ses soigneurs. Après sa nuit de «beuverie» (seulement 2 cl de vodka administrés en douze heures), Tipsy était finalement hors de danger.

Désormais, ses bienfaiteurs cherchent à trouver une maison pour le chat. Celui-ci n'avait pas de tatouage et personne n'est pour l'instant venu le réclamer. Il devrait ainsi être proposé à l'adoption dans quelques semaines, une fois qu'il aura totalement récupéré de sa mésaventure.

Les vétérinaires précisent tout de même que les particuliers ne doivent pas donner d'alcool à leurs animaux, et laisser le soin aux professionnels de le faire s'ils l'estiment nécessaire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles