Pourquoi un délateur est-il appelé «mouchard» ?

Une expression qui provient des agissements d'un inquisiteur français.[© SUPERSTOCK/SIPA ]

Lorsqu’un individu fait de la délation, on dit souvent que c’est un «mouchard». Un terme qui a vu le jour dans le courant du XVIe siècle, à Paris.

Il fait référence à Antoine de Mouchy, qui était alors théologien à la Sorbonne. Il œuvrait en tant qu’inquisiteur de la foi dans la capitale, durant les guerres de Religion, sous le règne de François II. Mouchy avait l’habitude d’utiliser un vaste réseau d’espions pour traquer les protestants.

Ces informateurs secrets ont d’abord été surnommés «mouches» par leurs adversaires, en référence à leur employeur, puis le terme a été déformé en «mouchards». Voltaire, dans son ouvrage intitulé l’Histoire du Parlement de Paris (1769), a d’ailleurs évoqué «Mouchy […], dont le nom est devenu une insulte».

Le terme s’est ensuite élargi à tous les délateurs, et même aux appareils miniatures permettant d’espionner.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles