Pourquoi parle-t-on d'une «quinte de toux» ?

Une expression qui vient de la maladie de la coqueluche. [© CNEWS]

Lorsqu’une personne tousse sans réussir à s’arrêter, on dit qu’elle a une «quinte de toux».

Une expression dont l’origine  remonte au XVIIe siècle. A l’époque, la coqueluche faisait des ravages dans plusieurs pays d’Europe, parmi lesquels la France. Très contagieuse, cette maladie se caractérise par des toux incontrôlables pour les personnes touchées. 

Les médecins d’alors pensaient que ces phénomènes respiratoires se produisaient à des intervalles réguliers, de cinq heures environ. On parlait ainsi de «quinte», provenant  du latin «quintus», qui signifiait cinquième. 

Et s’il a depuis été prouvé que les malades toussaient à des rythmes aléatoires, l’expression «quinte de toux» est restée. Elle s’est même progressivement élargie, ne concernant plus exclusivement les symptômes de la  coqueluche.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles