D'où vient l'habitude de dire «tchin-tchin» en trinquant ?

Une expression ramenée de Chine par les militaires. [©SUPERSTOCK_SIPA]

En prenant un verre avec des amis, on a l’habitude de trinquer avec eux en disant «tchin-tchin !». Une tradition née dans les rangs de l’armée, au début du XXe siècle.

Un contingent de soldat français avait en effet été envoyé en Chine en 1900, pour aider le pouvoir central. Sur place, les combattants ont entendu les habitants dire «qing qing» (prononcé «tchin tchin») lors des festivités. Cette locution signifiait «je vous en prie», et était une façon d’inviter les autres convives à boire.

Intrigués par la sonorité amusante, les militaires français ont alors copié cette habitude, en reprenant phonétiquement cette formule, avant de l’utiliser à leur retour dans l’Hexagone.

Le terme a perduré et s’est  démocratisé à toute la société française, mais ce n’est pas le cas en Chine. Car, avant de boire un verre, les habitants de l’empire du Milieu disent désormais «ganbei !». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles