Un serpent le mord, un ours l'attaque, puis... il manque d'être dévoré par un requin

Il s'était réveillé la gueule entre les crocs d'un ours brun. [Lino Mirgeler / dpa / AFP]

Si la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit, il n'en est pas de même avec les animaux sauvages. En moins de quatre ans, un jeune Américain amateur de sensations fortes a vécu de nombreuses aventures.

«Mes parents sont reconnaissants que je sois toujours en vie», résumait ainsi Dylan McWilliams, originaire du Colorado, interrogé ce samedi par le journal Honolulu Star Advertiser.

Dernière mésaventure en date : le 19 avril dernier, le jeune homme de 20 ans faisait du bodyboard dans l'archipel d'Hawaï, au large de l'île de Kauai, quand soudain, ce qui semble être un requin tigre lui aurait attrapé la jambe. Malgré le choc, il explique avoir réussi à nager une trentaine de mètres pour regagner la côte. A ce moment-là, un passant a alerté les secours. «Je ne savais pas si j'avais perdu ma jambe ou quoi», explique Dylan McWilliams. Miraculé, il s'en est finalement tiré avec sept points de suture.

La tête dans la gueule d'un ours

Quelques mois plus tôt, l'Américain avait déjà raconté à la presse son face à face avec un ours brun, lorsqu'il se trouvait dans un camps d'été dans le Colorado. Alors qu'il dormait profondément, il a eu la mauvaise surprise de se retrouver aux prises de l'animal qui le tirait sur le sol, sa tête entre ses crocs. «Il m'a attrapé... Et ensuite m'a tiré, et ensuite il a mordu l'arrière de ma tête et m'a traîné. Lorsqu'il me traînait, c'est la partie qui a été la plus lente. J'ai eu l'impression que ça durait une éternité», témoignait-il alors sur la chaîne Denver 7, décrivant le souffle de l'ours sur sa nuque. Dylan McWilliams aurait réussi à obliger l'animal à lâcher sa prise en lui enfonçant les doigts dans l'oeil.

Quelques temps plus tôt, il avait été mordu par un serpent à sonnette, alors qu'il randonnait dans l'Utah. Une blessure moindre pour celui qui se réjouit de n'avoir été malade «que quelques jours». Pas de doute que sa prochaine expédition est attendue avec impatience par ses admirateurs, mais moins par son entourage !

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles