John Grisham reçoit le Prix littéraire Lucien-Barrière

Plusieurs de ses romans ont été portés à l'écran par de grands réalisateurs. [© LOIC VENANCE / AFP]

Son ouvrage «Le cas Fitzgerald» a été récompensé mercredi devant un parterre d’admirateurs. Trois adaptations cinématographiques de ce best-seller ont par ailleurs été dévoilées.

Depuis sa parution en mai aux éditions JC Lattès, il s’est déjà écoulé à plus de 15 000 exemplaires.

A l’occasion du 44e Festival du cinéma américain de Deauville, le trentième roman de fiction de Josh Grisham, maître incontesté du polar judiciaire, a donc reçu le Prix littéraire Lucien-Barrière 2018, après décision du jury composé des écrivains et journalistes Ariane Bois Heilbronn, Colombe Schneck, François Forestier, Jean-Claude Lamy, Eric Neuhoff et Patrick Poivre d’Arvor. Une récompense attribuée en 2017 à Claire Vaye Watkins pour son œuvre «Les sables de l’Amargosa» (éd. Albin Michel).

«Le cas Fitzgerald» séduit par son intrigue qui s’éloigne des cours de justice habituellement décrites par John Grisham pour les couloirs de l’université de Princeton. Des manuscrits de Fitzgerald y sont dérobés et Bruce Cable, libraire de Santa-Rosa en Floride, est rapidement soupçonné. La romancière Mercer Mann est embauchée secrètement pour suivre sa trace et tenter de résoudre ce mystère.

Ancien avocat et auteur prolifique – il écrit en moyenne deux livres par an –, l'Américain John Grisham inspire le cinéma depuis des années. Certains de ses romans ont été adaptés sur grand écran comme «La Firme» de Sydney Pollack avec Tom Cruise ou «L’Affaire Pélican» d’Alan J. Pakula avec Julia Roberts et Denzel Washington, tous deux sortis en 1993.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles