D'où vient l'idée de guider les personnes non voyantes avec des chiens ?

Une méthode inventée par hasard, durant la Première Guerre mondiale.[© R.Pedroncelli/AP/SIPA]

De nombreuses personnes non voyantes sont aujourd’hui accom­pagnées au quotidien par un chien guide. Un dispositif dont l’origine est due au hasard.

En 1916, en pleine Première Guerre mondiale, le docteur allemand Gerhard Stalling soignait, dans un hôpital militaire, les soldats ayant perdu la vue à cause des gaz toxiques utilisés sur les champs de bataille.

Tandis qu’il marchait dans un jardin avec son berger allemand et un homme blessé, le praticien a été appelé ailleurs en ­urgence. Il a donc laissé le patient seul, avec son chien. A son retour, Gerhard Stalling s’est rendu compte que le chien tentait d’aider le non voyant à se déplacer, notamment en lui poussant les jambes.

Le médecin s’est inspiré de cette idée pour créer, dans la foulée, la première école de chiens guides. Celle-ci n’a pas duré, mais cette méthode a été reprise ­rapidement à travers le monde.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles