MHD : «Il faut savoir faire preuve de créativité»

Le chanteur est l'égérie de la marque depuis quelques mois. Un rôle qui lui tient à coeur. [Puma]

C’est un automne chargé pour MHD. Après la sortie de son nouvel album « 19 » en septembre dernier, la star de l’Afro-trap était à La Villette au début du mois d’octobre pour une soirée de lancement de la sneaker qu'il a imaginée, la RS-0 de Puma.

Egerie de la marque, Mohamed Sylla de son vrai nom, a livré un concert privé sur la scène de « A la Folie », à quelques pas de là où il a grandi. En plus de cette performance mémorable, les invités VIP ont pu découvrir une grande partie de la gamme RS-0 avec 19 modèles – le chiffre n’a évidemment pas été choisi au hasard.

MHD s'est confié à CNEWS sur son rôle d'ambassadeur mais aussi sur l'évolution de sa carrière.

MHD pourquoi nous accueillir ici ?

C’est le lancement de la nouvelle collection. On a invité du beau monde même si c’est quelque chose de privé. Je suis un mec un peu renfermé de base et là c’est un moment détente avec beaucoup d'amis et de personnes que j'apprécie.

dm_img_secondaire_dsc_5492-by_alyasmusic.jpg

Sans oublier que le 19e arrondissement de Paris, c’est chez vous…

C’est chez moi, c’est là que j’ai grandi, c’est là qu’il y a mes potes, c’est là que j’ai commencé ma musique, où il y a ma famille. C’est là où je passais toutes mes journées. On restait dans le 19e. On avait tout à proximité (école, stade, commerces). On ne connaissait pas le reste de Paris, on n'allait pas à la Tour Eiffel ou sur les les Champs-Élysées.

Qu'est-ce que cela représente d’être ambassadeur de Puma ?

C’est quelque chose de fantastique. C’est une responsabilité parce qu’il faut faire preuve de créativité. J’étais satisfait de la première collection maintenant on verra la suite. Mais c’est comme la musique, dans ce domaine il faut savoir être créatif pour sortir quelque chose de bien.

Quel regard avez-vous sur votre parcours ?

Le truc que je dis c’est que « C’est Dieu qui donne ». Il y a deux ans, je ne me suis pas dit que je devais être ambassadeur Puma ou devenir un grand artiste français. Il faut charbonner et ça vient tout seul après, il faut juste s’en donner les moyens, il faut persévérer. Il faut s’entourer des bonnes personnes et tout roule après.

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes qui veulent vous ressembler ?

Ne pas se mettre de barrières. Il faut toujours persévérer. Bien s’entourer car parfois l’entourage peut nuire. Il faut croire en soi et en ses rêves et comme je dis toujours « C’est Dieu qui donne ». 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles