Pourquoi parle-t-on d'une «mauviette» ?

La mauviette était le surnom de l'alouette.[© IMDB]

Une personne faible et craintive est parfois appelée une «mauviette». Un terme apparu dans le courant du XVIIe siècle, et qui se ­réfère à un animal.

Il s’agit en effet du surnom de l’alouette, un oiseau très présent dans les campagnes à l'époque. N’ayant pas l’habitude de migrer avant l’hiver, la «mauviette» avait tendance à engraisser afin de pouvoir rester sur place et d’affronter les rigueurs du climat.

On avait alors l’habitude de dire «gras comme une mauviette». Sa chair était particulièrement tendre et douce, au contraire des autres volatiles.

A partir du XIXe siècle, on a commencé à comparer les personnes (hommes comme femmes) molles et peu coriaces à des «mauviettes».

Avec le temps, ce sens ­péjoratif s’est étendu aux personnes au physique chétif aussi bien qu’à celles manquant de courage face au danger.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles