Comment choisit-on le nom des chevaux de course ?

Même s'ils semblent fantaisistes, les noms obéissent à des règles très strictes.[© cal sport media/sipa usa]

Bold Eagle, Ourasi, ou encore Général du pommeau… Les chevaux de course portent très souvent des noms qui ont l’air fantaisistes au premier abord.

Or, ils doivent en réalité respecter des règles très strictes. En premier lieu, sur le même modèle que pour les chiens, ils doivent commencer par la lettre de leur année de naissance. Ainsi, les poulains nés en 2019 ont un nom débutant par la lettre J, puis K en 2020, L en 2021…

Les lettres W, X, Y et Z, aux possibilités trop réduites, sont en revanche interdites. Idem pour les chiffres et les initiales, ainsi que les mots grossiers ou se référant à une personnalité.

De plus, les noms ne peuvent excéder 18 caractères, afin de pouvoir être inscrits dans la base de données informatique de l’autorité en la matière, l’Institut français du cheval et de l’équitation. Ce dernier reçoit les propositions, puis les évalue.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles