Pourquoi dit-on «partir en lune de miel» ?

Les origines de l'expression remontent à l'Antiquité. Les origines de l'expression remontent à l'Antiquité.[© SUPERSTOCK/SIPA]

Lorsque de jeunes mariés effectuent un voyage, juste après la noce, on dit qu’ils «partent en lune de miel».

Une expression qui tire son origine d’un rite païen pratiqué à Babylone, dans l’Antiquité. A l’époque, la coutume voulait que le père de la mariée offre à son gendre de l’hydromel, une boisson fermentée à base de miel.

Autre exigence : il devait en fournir suffisamment pour que le jeune homme puisse en consommer pendant tout le mois qui suivait. Le calendrier étant alors rythmé par le cycle de la Lune, les vingt-huit jours qui suivaient le mariage, étaient donc baptisés «lune de miel».

Généralisée à la Belle Epoque, l’expression a donc longtemps qualifié la période qui suivait la cérémonie. Plus récemment, elle est devenue synonyme de «voyage de noces», lors­qu’il est devenu fréquent de s’offrir quelques jours de repos en amoureux juste après la fête.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles