Helen Mirren éblouissante dans «Catherine The Great»

Helen Mirren est exceptionnelle dans la série «Catherine The Great».[© Sky UK Ltd]

Habituée des rôles de monarques, Helen Mirren se glisse dans la peau de l’Impératrice Catherine dans la mini-série en quatre épisodes «Catherine The Great» à découvrir dès le 25 novembre à 21h sur Canal+.

La comédienne britannique – qui fut doublement récompensée lors des Golden Globes en 2007 pour ses performances dans «The Queen» (Stephen Frears) et dans le téléfilm «Elizabeth I», une première dans l’histoire de la cérémonie – crève l’écran dans le rôle de cette souveraine qui a profondément transformer la Russie au point d’en faire une des plus grandes puissances d’Europe, notamment en s’engageant dans une campagne d’expansion de l’empire.

Un personnage historique qui a toujours fasciné Helen Mirren en raison des origines de sa propre famille, mais aussi des mœurs très libérées de l’Impératrice. «L’histoire de Catherine m’a toujours fascinée, notamment en raison de mes liens avec la Russie (sa famille paternelle est russe, ndlr), mais aussi de l’exotisme de cette région au 18è siècle et de la vie encore médiévale, dans une certaine mesure, à cette époque. Catherine avait aussi une liberté vis-à-vis des relations et de la sexualité qui nous est étrangère aujourd’hui et qui est intéressante à explorer», explique-t-elle.

De quoi ça parle ?

L’histoire s’attache à suivre le combat mené par Catherine au moment où son règne est remis en question par ses opposants. Cette princesse allemande est montée sur le trône après avoir fomenté un coup d’État à l’encontre de son mari, Pierre III. Certains la considère comme une usurpatrice. Elle ne serait ni légitime ni compétente pour gouverner, et elle est une femme. En coulisses, son principal conseiller, le ministre Panine, tente de pousser le fils de l’impératrice, le prince Paul, sur le trône. D’autres complotent pour réhabiliter le cousin de Pierre III, Ivan VI, emprisonné depuis vingt ans.

La souveraine doit également composer avec les ambitions de Grigory Orlov, son amant infidèle qui l’a aidé à monter sur le trône, et qui exige un mariage. Mais Catherine n’entend céder le pouvoir à quiconque, quitte à se montrer impitoyable pour affirmer son autorité. En parallèle, elle tombe sous le charme de Grigory Potemkine, un jeune lieutenant charismatique avec lequel elle va vivre une passion dévorante.

Un récit passionnant

La mini-série «Catherine The Great» livre une fresque tumultueuse en quatre épisodes portée par la performance éblouissante d’Helen Mirren dans le rôle principal. Les intrigues politiques, les scènes de batailles sanglantes, et la romance entre la souveraine et son lieutenant, sont autant de moments intenses qui nous accrochent au petit écran.

Le casting peut également compter sur la présence de nombreux talents aux côtés de la comédienne britannique, notamment les excellents Jason Clarke (La planète des signes : l’affrontement, Terminator Genisys) et Rory Kinnear (Years and Years, Penny Dreadful), qui comme à leur habitude, se distinguent dans leurs rôles respectifs.

Catherine The Great, à partir du 25 novembre à 21h sur Canal+ et sur myCANAL

À suivre aussi

Disney+ «Maman j’ai raté l’avion» : Disney a trouvé l’acteur qui remplacera Macaulay Culkin
Médias Messiah : Netflix spoile sa nouvelle série aux musulmans
Télévision Une date pour la dernière partie de «The Ranch», une bande annonce pour la saison 2 de «Miracle Workers», le showrunner de «Succession» chez HBO, les 3 infos TV à retenir

Ailleurs sur le web

Derniers articles