Pourquoi parle-t-on d’un «froid de canard» ?

Une expression qui provient du domaine de la chasse.[© richard B. Levine/newscom/sipa]

Lorsque les températures sont basses, voire négatives, on dit parfois familièrement qu’il «fait un froid de canard». Une expression à l’origine ancienne et qui provient du domaine de la chasse. 

Elle est en effet liée à la période où ce gibier fait la meilleure cible : quand le froid s’installe et que les températures tombent, juste avant l’hiver. Les palmipèdes doivent alors quitter leurs étangs (qui gèlent) et se diriger vers des rivières et des ruisseaux en eau vive. 

Les oiseaux sont ainsi davantage visibles et vulnérables que d’habitude. De plus, les conditions les plus favorables pour les chasser sont le matin ou au crépuscule, lors­que le temps est venteux. 

Des moments particulièrement froids – pendant lesquels il faut en plus souvent rester immobile aux aguets – qui ont inspiré aux chasseurs cette expression. Celle-ci s’est ensuite généralisée au cours du XXe siècle.

À suivre aussi

turf Prix d'Amérique : d'où vient l'expression être un «crack» ?
Bon à savoir Quelle est l’origine du terme «apothéose» ?
Bon à savoir D'où vient l'expression «avoir la dalle» ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles