Hippisme : les dates des courses à ne pas rater

Lors du grand steeple-chase de Paris à Auteuil, les chevaux franchissent 23 obstacles.[ARPH]

Ce dimanche 25 janvier, 40 000 spectateurs sont attendus à l’hippodrome de Paris-Vincennes pour le Prix d’Amérique Opodo, championnat du monde de trot attelé sur 2 700 mètres, avec une dotation d’1 million d’euros. Cette course sera la première d’une longue série à suivre en 2015 qui fera la joie des ­fidèles.

 

Beaucoup de ces compétitions emblématiques sont attendues avec impatience et leurs dotations sont importantes : avec plusieurs centaines de milliers d’euros à la clé. Du Grand Prix de France qui aura lieu dans quinze jours jusqu’à la ­finale du Grand National du Trot Paris-Turf, qui conclura l’année à la fin novembre, la saison sera chargée. Des dates à noter dans son agenda.

 

8 février : Le Grand Prix de France, à Vincennes

cjll-letrot-630_0.jpg

C’est le trophée qui a un goût de revanche sur le Prix d’Amérique Opodo. Et la compétition se tient au même endroit : à l’hippodrome de Paris-Vincennes.

Créée en 1956, c’est une réunion de courses au trot attelé, de groupe 1. Elle se court sur une distance de 2 100 mètres et fait s’affronter des chevaux âgés de 4 à 10 ans, ayant déjà remporté au minimum 160 000 euros.

Le prix est doté de 400 000 euros. L’an passé, c’est Noras Bean qui fut le vainqueur de la course, pour la Suède (1’12). Avant lui, d’autres trotteurs s’y étaient illustrés : Kool du Caux qui en détient le record (1’09’8) ou Ready Cash.

 

Du 12 avril au 3 mai : Les Dimanches au Galop

cyves_forestiergetty_images-630.jpg

Comment transmettre la passion hippique aux plus jeunes ? Les Dimanches au Galop proposent aux enfants de tous les âges de venir découvrir, aux hippodromes de Longchamp et d’Auteuil, l’excitation et la beauté des courses de galop.

En fonction des dates, les journées mettent en avant le plat ou l’obstacle. Mais les organisateurs ont aussi programmé des activités ludiques et divertissantes. Des spectacles équestres sont présentés chaque dimanche.

En 2014, les mises en scène axées sur le Far-West ou le Moyen Age ont enchanté les jeunes spectateurs, qui peuvent aussi faire un tour de manège ou de grande roue. En 2015, place aux ­pirates et à une immense chasse au trésor.

 

16 et 17 mai : Le Grand Steeple-Chase de Paris, à Auteuil

grand_steeple_chase_-_auteuil_025191_073_aprh-630.jpg

Un véritable défi. Le Grand Steeple-Chase de Paris, qui se dispute à l’hippodrome d’Auteuil, se déroule sur 6 000 mètres et sur deux journées pour la première fois cette année.

Les jockeys et leurs pur-sang de 5 ans et plus doivent par­courir vingt-trois obstacles. Endurance et intelligence sont nécessaires pour cette épreuve d’une grande difficulté.

 

14 juin  : Prix de Diane Longines, à Chantilly

calexis_toureau-630.jpg

C’est le prix le plus chic, qui se tient à l’hippodrome de Chantilly. Cette réunion de courses de galop de groupe 1, sur 2100 mètres, départage les meilleures pouliches de 3 ans.

La dotation atteint le million d’euros. Au Prix de Diane Longines, les spectatrices rivalisent de coquetterie. Elles y viennent, comme il est de tradition, en tenues de gala et chapeautées. Autre spécificité : un concert en début de journée et un village d’animations.

 

21 juin : Le Grand Prix du Président de la République, à Vincennes

cjean_luc_lamarere-letrot-630.jpg

Organisé à l’hippodrome de Paris-Vincennes, le Grand Prix du Président de la République est un événement que les aficionados ne ratent pas : quelque 20 000 spectateurs y accourent chaque année.

Cette compétition de groupe 1 est une course au trot monté. Le parcours est un véritable défi : 2 850 mètres de long. Quant à la dotation, elle est de 240 000 euros, dont 108 000 euros sont réservés au vainqueur.

 

14 juillet : La Longchamp Garden Party

c_scoopdyga-630.jpg

C’est à l’hippodrome de Longchamp que se déroule cette année cette grand-messe hippique rebaptisée Longchamp Garden Party, créée en 1863. Elle oscille entre compétition de groupe 1 et garden-party.

Jusqu’à 20h45, heure du départ de la dernière course, les chevaux de 3 ans se disputent, sur 2 400 mètres, le trophée. La dotation est de 600 000 euros. La soirée se transforme ensuite en dancefloor géant. En 2014, c’est la star Bob Sinclar qui a fait danser les spectateurs.

 

29 novembre : Les Masters Grand National du Trot Paris-Turf, à Vincennes

cjean-luc_lamaere-letrot-630.jpg

Les Masters du Grand National du Trot Paris-Turf (GNT) constituent la grande finale, à l’hippodrome de Paris-Vincennes, d’une compétition qui se déroule en province toute l’année. Amiens, Marseille, Nantes, Saint-Malo, Lyon, Reims…

Dans chacune des treize villes participantes, les trotteurs marquent des points, en fonction de leurs performances et de leur assiduité. Objectif : en engranger le maximum pour remporter le trophée de la grande finale de novembre. Créé en 1982, le GNT est une réunion de courses à l’attelé sur 2 850 m, de groupe 2. Il est doté de 150 000 euros.

 

 

Vous aimerez aussi

agenda Les 10 événements de 2019
agenda Les 10 événements sportifs de l’année 2019
Politique Rentrée : les 8 dossiers chauds d'Emmanuel Macron

Ailleurs sur le web

Derniers articles