Merck renonce à commercialiser en UE son Erbitux contre le cancer du poumon

Des plaquettes de médicaments dans un laboratoire Merck [Philippe Merle / AFP/Archives] Des plaquettes de médicaments dans un laboratoire Merck [Philippe Merle / AFP/Archives]

Le laboratoire allemand Merck KGaA a annoncé mardi qu'il renonçait à sa demande de commercialisation auprès de l'Agence européenne des médicaments de son traitement anticancéreux Erbitux pour le traitement des cancers du poumon non à petites cellules.

Cette décision est liée au fait que les autorités réglementaires européennes ont l'intention de réclamer davantage de données concernant cette application, a indiqué Merck KGaA dans un communiqué publié sur son site internet.

Elle ne remet pas en cause l'efficacité d'Erbitux dans ses indications déjà approuvées pour le cancer colorectal métastatique et du cancer épidermoïde de la tête et du cou, a ajouté Merck.

Vous aimerez aussi

Le gouvernement a donné trois mois au groupe pharmaceutique Sanofi pour respecter les valeurs limites d'émission de rejets toxiques décelées sur le site de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques), dont la production a été suspendue le 9 juillet 2018 [MEHDI FEDOUACH / AFP]
Scandale Sanofi : pas de réouverture à Mourenx sans mise en conformité
L'usine de Sanofi à Mourenx (Pyrénées-Atlantique), où le groupe pharmaceutique produit la Dépakine, rejette des "matières dangereuses à des taux astronomiques", dénonce lundi l'association France Nature Environnement (FNE), qui compte déposer plainte prochainement [ERIC PIERMONT / AFP/Archives]
Scandale Sanofi arrête son site de Mourenx, responsable de rejets toxiques hors norme
Cette augmentation des tarifs est causée par la loi de libéralisation de 2008.
Santé Les prix des médicaments sans ordonnance s'envolent

Ailleurs sur le web

Derniers articles