Merck renonce à commercialiser en UE son Erbitux contre le cancer du poumon

Des plaquettes de médicaments dans un laboratoire Merck [Philippe Merle / AFP/Archives] Des plaquettes de médicaments dans un laboratoire Merck [Philippe Merle / AFP/Archives]

Le laboratoire allemand Merck KGaA a annoncé mardi qu'il renonçait à sa demande de commercialisation auprès de l'Agence européenne des médicaments de son traitement anticancéreux Erbitux pour le traitement des cancers du poumon non à petites cellules.

Cette décision est liée au fait que les autorités réglementaires européennes ont l'intention de réclamer davantage de données concernant cette application, a indiqué Merck KGaA dans un communiqué publié sur son site internet.

Elle ne remet pas en cause l'efficacité d'Erbitux dans ses indications déjà approuvées pour le cancer colorectal métastatique et du cancer épidermoïde de la tête et du cou, a ajouté Merck.

À suivre aussi

Cette mesure concernerait 36 spécialités à base de paracétamol (Doliprane, Efferalgan...) et 46 anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), notamment ceux à base d'ibuprofène (comme le Nurofen ou l'Advil) et l'aspirine.
Médicaments Aspirine, paracétamol et ibuprofène pourraient bientôt ne plus être vendus en libre-service dans les pharmacies
Des pénuries de médicaments de plus en plus fréquentes
Santé Des pénuries de médicaments de plus en plus fréquentes
Quand les pharmacies comblent les déserts médicaux
Santé Quand les pharmacies comblent les déserts médicaux

Ailleurs sur le web

Derniers articles