Déficit public 2013 : la dérive des chiffres

Le ministère de l'Economie et des Finances.[LOIC VENANCE / AFP]

La guerre des chiffres autour du déficit fait rage entre opposition et gouvernement. Et l’avis de la Cour des comptes ne devrait pas calmer le jeu. Alors que la droite table sur un déficit «largement supérieur» à 4 %, l’institution devrait confirmer ce matin la dérive du déficit public en 2013.

Selon Les Echos, elle tablerait sur un trou compris entre les 3,7 % prévus par le gouvernement et 4,2 %. Cette aggravation serait liée à des recettes fiscales moins importantes que prévues. Elle met à mal le gouvernement au moment où la droite l’accuse de laisser déraper les comptes publics.

Mardi, les députés UMP et UDI de la commission des Finances de l’Assemblée ont mené une «opération vérité» sur ces comptes. Pour le président UMP de la commission, Gilles Carrez, «le gouvernement refuse de dire la vérité». Le rapport établit à plus de 80 milliards d’euros le déficit de l’Etat en fin d’année, au lieu des 61,6 prévus.

Des calculs que s’est empressée, mardi, de contester la majorité. Le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, évoquant des «mensonges», le rapporteur du budget Christian Eckert (PS) parlant de «chiffres exagérés».

«Nous tenons parfaitement la dépense», a réagi le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve. Reste que le gouvernement, comme la Cour des comptes, fondent leur calcul sur une croissance d’au moins 0,1 % cette année. En cas de récession, comme l’a prédit hier l’Insee pour l’ensemble de l’année (-0,1 % de croissance), le déficit total pour 2013 pourrait dépasser les 4 %.

 

Déficits : le gouvernement renvoie la droite à son bilan

Moscovici dénonce un "mensonge" de l'opposition sur le déficit 2013

Montebourg dénonce le "fétichisme des 3%" de déficit

 

 

 

À suivre aussi

Le déficit de la Sécu "se creuserait" de nouveau en 2019, entre 1,7 et 4,4 milliards d'euros, selon une synthèse de la Commission des comptes  [PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives]
Santé Sécu : le déficit va replonger en 2019, selon la Commission des comptes
Le déficit de la Sécurité sociale a été divisé par quatre l'an dernier, à 1,3 milliard d'euros contre 5,1 milliards en 2017.
Social Le déficit de la Sécu divisé par 4 en 2018, résultat moins bon que prévu
Le commissaire européen aux affaires économiques Pierre Moscovici, le 5 décembre 2018 à Bruxelles, en Belgique [Aris Oikonomou / AFP/Archives]
déficit Moscovici souhaite un dérapage budgétaire «le plus limité possible» en 2019

Ailleurs sur le web

Derniers articles