Vers une hausse du prix des pâtes ?

Des pâtes.[Flickr / CC / Frédérique Voisin-Demery]

Face une pénurie de blé dur, les professionnels de l’agroalimentaire vont peut-être être contraints d’augmenter le prix des pâtes.

 

3 millions de tonnes. C’est la quantité de blé dur qui, selon le PDG de Panzani dans une interview pour LSA, va manquer par rapport aux besoins mondiaux de la consommation. Or le blé dur est, avec l’eau, l’un des principaux ingrédients de la fabrication des pâtes.

La raison de ce manque ? La météo. En France, tout comme en Europe, l’été calamiteux a rendu les récoltes mauvaises, de 40% inférieure à celles des précédentes années. Au Canada, qui assure habituellement les deux-tiers de la production mondiale, c’est la neige au moment des récoltes qui a rendu la production, de qualité au demeurant, en grande partie inutilisable.

Et la sanction ne s’est pas faite attendre. Le prix de la céréale s’est envolé, passant de 250€ avant la moisson, à 385€ après (soit une hausse de 54%).

 

Augmentation des prix

Cette flambée risque donc  d’avoir un impact sur le prix des coquillettes et autres spaghettis dans les grandes surfaces. Selon le PDG de Panzani, interrogé par Europe 1, la hausse pourrait être comprise entre 15 et 20 centimes d’euros par paquet. Soit une hausse de 15 à 20%.

Une solution à coût moindre pourrait être de consommer des pâtes de qualité inférieure, en générale collante, faites de blé tendre. Il s’agit de produits exportés, la production de cette céréale étant interdite en France.

À suivre aussi

Italie Des spaghettis et du poisson facturés 430 euros dans un restaurant à Rome
Au programme : se concocter un bon plat de pâtes.
Histoire du jour Elles provoquent un incendie en cuisant des pâtes... sans eau
Bon à savoir Est-il vraiment utile d'ajouter de l'huile dans l'eau de cuisson des pâtes ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles