Bluetram, un tramway révolutionnaire

Le Bluetram, innovant concept de transport en commun électrique. [FRED TANNEAU / AFP]

"C’est une grande innovation, promise à un formidable avenir." Le Premier ministre, Manuel Valls, n’a pas caché son enthousiasme, vendredi dernier, lorsqu’il est venu rencontrer les salariés bretons du groupe Bolloré, pour inaugurer à Ergué-Gabéric (Finistère) une nouvelle usine dédiée aux tramways.

 

Car c’est sur le site de la filiale du groupe Blue Solutions que va être produit le Bluetram, un innovant concept de transport en commun électrique. 

 

De 5 à 10 fois moins onéreux

Equipé de pneus, le Bluetram ne nécessite ni rail ni caténaire, mais une simple voie dédiée pour avancer. Conséquence : son coût est cinq à dix fois inférieur à celui d’une ligne de tramway classique. 

"Pour faire 25 kilomètres de tramway avec une trentaine de stations, ça coûte environ 300 millions d’euros. Nous pouvons faire un système à 30 millions d’euros", a ainsi expliqué Vincent Bolloré. 

Longue de 6 mètres (une version de 12 mètres est également prévue), chaque rame du Bluetram dispose sur son toit de 30 modules de 20 surcapacités chacun, qui lui permettent de parcourir environ deux kilomètres sans apport d’électricité. Une fois en station, elle se recharge grâce à un bras télescopique en moins de 20 secondes, le temps que les passagers montent et descendent. Et ainsi de suite jusqu’à destination. 

Cette nouvelle ligne de production, qui a nécessité un investissement de 10 millions d’euros en plus de 50 millions d’euros de recherche et développement, a permis le recrutement d’une centaine de personnes. Elle doit aboutir à la création de 100 Bluetram par an, une cadence qui grimpera à 200 tramways par an d’ici à 2016-2017. 

Vincent Bolloré veut aller vite sur ce projet : "Les premiers Bluetram seront installés avant la fin de l’année", a-t-il indiqué, assurant avoir déjà "beaucoup de demandes". 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles