5 conseils pour ne pas rater son déménagement

Un déménagement est toujours un événement. Suivre quelques conseils simples peut aider à bien s'y préparer.[Flickr / Julien Haler]

Quitter un logement pour un nouveau est souvent une source non négligeable de stress. Afin d’éviter d’éventuels désagréments, il est nécessaire de bien se préparer en anticipant quelques points clés.

 

Comme chaque année, l’approche de l’été est propice aux déménagements. Changer d’habitat n’est pas une mince affaire et nécessite une organisation parfaite pour éviter les mauvaises surprises et désagréments. Ce n’est pas simplement une affaire de cartons. Quitter un logement pour aller s’installer dans un autre implique de nombreuses démarches à effectuer dans les semaines précédant le jour J.

 

1. Prévenir le propriétaire

Il est indispensable de prévenir son bailleur rapidement et par courrier recommandé avec accusé de réception, sous peine de devoir se retrouver à payer deux loyers, celui de l’ancien et du nouveau logement. Les locataires d’un bien non meublé doivent effectuer cette démarche trois mois avant leur départ. Cette période peut être réduite à un mois en cas de chômage ou de mutation professionnelle. Pour les locataires de meublé, le laps de temps légal est d’un mois. 

 

2. Signaler le changement d’adresse

Cela peut paraître évident, mais cette démarche est souvent laissée de côté jusqu’au dernier moment. Pour cela, l’Etat a centralisé sur un seul et même site internet toutes les administrations auxquelles le déménagement doit être signalé : le Trésor public, Pôle Emploi, la caisse d’allocations familiales ou encore la Sécurité sociale. Il ne faut pas non plus oublier de faire changer la carte grise d’un véhicule, ni de prévenir la banque, la mutuelle, l’assureur, ou tout simplement son employeur.

 

3. Faire suivre son courrier

Personne n’est infaillible, aussi pour être certain de recevoir tous les courriers importants qui pourraient être envoyés, il faut prévenir La Poste et demander qu’elle fasse suivre le courrier à la nouvelle adresse. Ce «pack déménagement», disponible pour six mois ou un an, est un service payant. Il est également accessible sur le Net.

 

4. Gérer ses abonnements

Pour s’assurer d’avoir de la lumière, il faut avoir ouvert un contrat chez un fournisseur d’énergie. En résiliant votre ancien contrat et en créant le nouveau, il est indispensable de planifier le relevé des compteurs des deux logements. Même chose en ce qui concerne l’opérateur, celui-ci doit être prévenu plusieurs jours à l’avance. Il peut être utile de demander si le nouveau domicile à accès à la fibre, et auquel cas, prendre rendez-vous pour la faire installer. 

 

5. Assurer son nouveau logement

Un cordon d’eau mal branché, un incendie qui se propage : il faut parer à toutes les éventualités. Avant même de mettre les pieds dans son nouveau chez soi, celui-ci doit impérativement être protégé. Pour éviter les mauvaises surprises parfois inévitables, il faut réaliser un nouveau contrat chez un assureur et faire commencer celui-ci à la date précise de l’emménagement.

 

 

Les conseils de Yannick Ollen, président de la Chambre syndicale du déménagement

yannick_collen_psd_csd_copie.jpg

[Crédits : DR]

Que faut-il faire quand on a décidé de faire appel à des professionnels ?

La première chose, pour l’usager, est de se diriger vers des professionnels sérieux. Ils sont listés sur le site www.demenager-pratique.com. Il est recommandé de solliciter quelques entreprises pour effectuer un devis. Faut-il une formule économique, standard ou confort ? Qui va procéder à l’emballage ? Peut-on bénéficier d’aides de la part du conseil général, des mutuelles, de la Caf ? Comment fonctionne l’assurance ? Toutes ces questions, seul un vrai professionnel peut y répondre.

 

Combien de temps à l’avance faut-il s’y prendre ?

En règle générale, il sera toujours possible de trouver des entreprises qui accepteront de faire un devis pour un déménagement prévu le lendemain. Mais ce n’est pas la meilleure des solutions. En moyenne, on estime que trois semaines de préparation sont nécessaires. Cela permet à la personne de s’organiser à l’avance et d’éviter ainsi un stress inutile. D’autant que certaines formules impliquent qu’on fasse soi-même les cartons. C’est aussi mieux pour l’entreprise qui peut davantage planifier et réserver un personnel adapté.

 

A quoi faut-il faire particulièrement attention ?

Ce qu’il ne faut surtout pas faire, c’est réserver son déménageur par Internet. On y voit des entreprises sans aucun numéro Siret et qui n’ont aucune traçabilité. Ces dernières font bien souvent appel à des prestataires basés à l’étranger. En cas de problème, ce peut être vraiment problématique, notamment si ces derniers travaillent au noir. L’Etat a du mal à contrôler cette activité dans la mesure où les chantiers se font en un jour. Déménageur, c’est un vrai métier qui s’apprend lors d’une formation. On ne s’improvise pas déménageur.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles