Déclaré mort, le bébé se réveille le jour de ses funérailles

Le nouveau-né est "revenu" à la vie in extremis.[CC / MURIEL HEARD-COLLIER]

Un bébé prématuré déclaré mort à l'hôpital du comté de Nyamira au Kenya a montré des signes de vie le jour de ses funérailles, alors que le cercueil allait être refermé.

 

Un véritable miracle. Un nourrisson déclaré mort par les médecins est "revenu à la vie" quelques minutes avant que le cercueil dans lequel il se trouvait ne soit définitivement refermé sur lui.

La mère du bébé avait accouché prématurément à sept mois de grossesse. Trois jours après sa venue au monde, le nourrisson était déclaré mort par les médecins de l'hôpital du comté de Nyamira au Kenya.

 

Un sourire se dessine sur le visage du nourrisson

Le jour des obsèques du nourrisson, sa tante s'avance vers le cercueil pour embrasser le bébé une dernière fois. Au moment où elle approchait son visage de celui de l'enfant, elle s'est rendu compte avec stupeur que ce dernier esquissait un sourire. Le nouveau-né était bel et bien vivant !

Toujours hospitalisé, la maman du bébé a pleuré de joie en apprenant la nouvelle, rapporte la presse locale.

 

Longue apnée du sommeil

Interrogés sur l'erreur de diagnostic, les médecins ont indiqué que le petit miraculé pourrait avoir été victime d'une importante apnée du sommeil.

Ce n'est pas la première fois qu'un enfant "ressuscite" de justesse. L'année dernière, une petite Philippine de trois ans, déclarée morte à la suite d'une forte fièvre, était découverte vivante dans son cercueil quelques heures avant l'inhumation. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles