Brésil : le WWF critique l'exploitation de l'or

Une zone d'exploitation illégale de l'or, dans la forêt nationale Jamanxim, au nord du Brésil, le 29 novembre 2012 [Antonio Scorza / AFP/Archives] Une zone d'exploitation illégale de l'or, dans la forêt nationale Jamanxim, au nord du Brésil, le 29 novembre 2012 [Antonio Scorza / AFP/Archives]

A l'occasion de la visite en France de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, mardi et mercredi, l'organisation environnementale WWF a réclamé la "ratification urgente et l'entrée en vigueur" d'un accord signé en 2008 entre les deux pays pour lutter contre l'exploitation aurifère illégale.

"Le Brésil et la France avaient signé en décembre 2008 un accord bilatéral de coopération transfrontalière de lutte contre l'exploitation aurifère illégale. Quatre ans plus tard, cet accord n'est toujours pas entré en vigueur, car seul le Parlement français l'a ratifié", explique l'ONG dans un communiqué.

"Au Brésil, cette ratification est toujours ralentie, empêchant chaque pays de bénéficier de l'appui de l'autre", ajoute-t-elle, demandant "la ratification urgente et l'entrée en vigueur" de cet accord afin de "préserver les aires protégées transfrontalières et les communautés locales".

Selon le WWF, dans la bassin amazonien, "37% des parcs nationaux ont à gérer des problématiques minières", notamment dans certains secteurs du Pérou amazonien et sur le plateau des Guyanes (Guyana, Surinam, Guyane française).

Les techniques d'exploitation aurifère non encadrées provoquent l'envasement des rivières et l'augmentation de la turbidité, la destruction des sols et la déforestation, souligne l'organisation, qui pointe aussi l'impact sur l'environnement et la santé du "mercure utilisé pour amalgamer l'or".

Pour le WWF, la présence de Mme Roussef en France, qui termine ce mercredi une visite de deux jours, "est une opportunité unique pour le Brésil et la France d'aborder conjointement les enjeux sociaux relatifs à ce fléau et de restaurer l'intégrité des aires protégées".

À suivre aussi

Cet accord, qui clôt la «phase 1» des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, sera signé ce mercredi à Washington par Donald Trump et le vice-Premier ministre chinois Liu He.
Économie Guerre commerciale : Etats-Unis et Chine signent un accord en forme de cessez-le-feu
Royaume-Uni Brexit : première étape législative pour l’accord de Boris Johnson, présenté aux députés ce vendredi
John Elkann et Carlos Tavares [Marco BERTORELLO, Arne Dedert / AFP/Archives]
Industrie PSA et Fiat Chrysler actent leur union pour créer un géant de l'automobile du futur

Ailleurs sur le web

Derniers articles