"Superbonus" automobile : comment en bénéficier ?

La circulation alternée a été mise en place le 23 mars 2015 à Paris et dans 22 communes limitrophes.[AFP]

Le "superbonus" automobile entre en vigueur ce mercredi. A la clef, 10.000 euros pour l’achat ou la location de plus de deux ans d’un véhicule électrique. A condition bien sûr de correspondre aux critères fixés par le ministère de l’Ecologie et du Développement.

 

Face à la pollution aux particules fines, le gouvernement met en place, à compter de ce mercredi, le superbonus automobile. Cette prime, d'un montant de 10.000 euros remplace et renforce les aides déjà en vigueur pour favoriser l’achat d’un véhicule propre neuf et qui pouvaient atteindre jusqu’à 6.300 euros.

Le message reste le même : inciter un maximum de Français à délaisser leur voiture diesel au profit d’une automobile électrique ou hybride rechargeable. Il faut néanmoins remplir un certain nombre de conditions pour pouvoir bénéficier de cette aide.

 

- La voiture concernée doit être un diesel

- Le propriétaire du véhicule doit être un particulier

- Le propriétaire de la voiture doit l’être depuis plus d’un an. Il doit en outre avoir achevé de rembourser l’éventuel prêt contracté pour acheter le véhicule

- La voiture doit être immatriculée en France et doit avoir passé le contrôle technique

- Le véhicule concerné doit être mis à la casse six mois maximum après l’achat ou la location d’une voiture électrique hybride.

 

Le superbonus automobile atteint 10.000 euros pour l’achat ou la location plus de deux ans d’un véhicule électrique. Concernant les voitures hybrides rechargeables, l’Etat versera 6.500 euros.

Enfin, les ménages les plus modestes – non-imposables -  bénéficient par ailleurs d’une aide spécifique de 500 euros s’ils achètent un véhicule neuf ou d'occasion émettant moins de 110g de CO2 par kilomètre, ou, une voiture d'occasion électrique ou hybride.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles