Une éolienne sur un voilier grâce à AXA France

L'éolienne, une solution propre pour plus d'autonomie en mer [© Fred & Mary My Sail croisière Méditerranée]

La Méditerranée regorge de merveilles à découvrir au fil de l’eau. Des trésors qui doivent être préservés pour être appréciés le plus longtemps possible.

 

Le Varois Frédéric De Benedetti, skipper et fondateur de My Sail croisière Méditerranée, le sait plus que quiconque. C’est pourquoi il a décidé d’équiper un de ses bateaux d’une éolienne pour le rendre totalement autonome en énergie. Ainsi, il évite les haltes dans les ports pour recharger les batteries électriques alimentant ses appareils à bord.

Un projet qui a pu aboutir grâce au don de 1 050 euros remporté suite au mécénat participatif d’AXA France, en partenariat avec My Major Company. Les internautes, ayant aussi contribué, ont pu profiter de contreparties allant de l’inscription sur un pavillon flottant à une découverte du patrimoine maritime, en passant par une nuit en cabine.

 

Une dynamique écocitoyenne

En installant son entreprise sur l’île des Embiez, au large de Six-Fours-les-Plages (Var), Frédéric De Benedetti s’est inscrit dès le départ dans une démarche écocitoyenne. «Ces îles sont magnifiques et ultraprotégées, explique-t-il. Elles sont certifiées par les écolabels Port propre, ISO 14001 et Pavillon bleu». Si le but premier de ses croisières reste le plaisir de naviguer, il en profite pour «éduquer» ses clients sur la «fragilité» de ce milieu.

L’éolienne installée sur son voilier Padishah renforce son message. Equipé depuis toujours pour ne pas ­rejeter de déchets en mer, le ­navire peut désormais faire fonctionner des appareils tels que le frigo ou le pilote automatique par la seule action du vent. Des souffles assez puissants pour offrir de l’énergie à dix personnes pendant une durée allant de trois à cinq jours. De quoi profiter le plus écologiquement possible des beautés de la Méditerranée. Une «modeste contribution», selon Frédéric, mais «un grand pas pour la planète».

 

Le dispositif :

> La sélection. AXA France et My Major Company présélectionnent chaque mois entre cinq et dix projets d’entrepreneurs.

> Le vote. Les internautes sont invités, pendant un mois, à soutenir les projets par un appel au vote sur le site partagerproteger.axa.fr

> L’aide. Les trois projets ayant récolté le plus de votes reçoivent un don tremplin d’AXA France, qui contribue au financement des projets à hauteur de 100 % de leur jauge pour le 1er, 75 % pour le 2e et 50 % pour le 3e. Les entrepreneurs complètent le financement grâce aux dons des internautes sur My Major Company.

 

Découvrez les projets solidaires soutenus par AXA France sur le site dédié.

 

Vous aimerez aussi

loisirs AXA prévention organise l’événement “Bien dans la vie” à Paris
Le PDG d'Axa, Henri de Castries, le 25 février 2016 à Paris [FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives]
Axa Le PDG d'Axa, Henri de Castries, va quitter ses fonctions
Inondations Un volet roulant anti-crues avec le soutien d'AXA France

Ailleurs sur le web

Derniers articles