Quatre braconniers arrêtés pour avoir tué un tigre de Sumatra

Selon l'organisme WFF, il ne resterai plus que 400 tigres de Sumatra. [CC / Tambako the Jaguar]

Alors que le monde à encore en tête la mort du lion Cécil, tué par un riche chasseur, quatre braconniers ont été arrêtés en Indonésie pour avoir tué un tigre de Sumatra, espèce protégée en voie de disparition.

 

Quatre braconniers ont été arrêtés dans le village de Jambe Rambung en Indonésie. Un responsable de la police a expliqué que les quatre complices avaient tué le tigre au nord de l’île de Sumatra.

Des policiers de l’île se sont fait passer pour des clients potentiels afin de prendre sur le fait les hommes lors de la vente de la peau, des os et des dents du tigre. Ces parties de l’animal sont souvent utilisées dans la médecine chinoise et achetées illégalement.

 

Cinq ans de prison et 100 millions de roupies

Les quatre hommes interpellés risquent jusqu'à cinq ans de prison et 100 millions de roupies d’amende (sois environ 6 700 euros). L'un d'eux a avoué avoir déjà tué et vendu un tigre de Sumatra il y a trois ans.

Ces tigres, espèce protégée en voie d’extinction, sont menacés par le braconnage mais également par la disparition de leur habitat, la forêt tropicale, remplacée par des plantations d’huile de palme et d'arbres pour la fabrication de pâte à papier. Il resterait 400 tigres de Sumatra encore vivants sur Terre.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles