D'où verra t-on le mieux l'éclipse solaire du 20 mars ?

Sous réserver d'une météo favorable, les habitants du Grand Ouest seront favorisés. [EBRAHIM AMID / AFP / ARCHIVE]

A quatre jours de l'éclipse du soleil, prévue le 20 mars, chacun se prépare à l'événement. Matériel, position, il ne faut rien laisser au hasard.

 

Le rendez-vous est d'autant plus couru qu'il est rare. Le soleil a en effet rendez-vous avec la lune vendredi prochain et de nombreux Français - à condition d'être équipés du matériel adéquat - devraient pouvoir assister à cette éclipse, nettement visible sous les latitudes hexagonales.

Si l'éclipse devrait être intégrale dans les régions les plus septentrionales de la planète, du côté de la banquise Arctique, les passionnés français devraient pouvoir observer un soleil occulté jusqu'à 80% de sa superficie apparente.

 

Visibilité dégressive

Ce sont les habitants du Grand Ouest qui seront les plus favorisées. Les secteurs situées de Brest aux côtes de la Manche s'annoncent particulièrement propices à l'observation de ce phénomène qui devrait durer de 09H30 à 11H30 environ.

Plus on s'éloignera de cette bande territoriale, moins le degré d'occultation du soleil sera important même si l'éclipse méritera toujours d'être observée. Ainsi, la proportion maximale de surface solaire couverte sera de 77,8% à Paris,  72,9% à Bordeaux, 69,8% à Lyon, et 64,3% à Marseille.

 

L'inconnue de la météo

Un facteur demeure essentiel pour permettre la meilleure observation possible : la météo. Dès lors, mieux vaut contempler l'éclipse depuis Marseille ensoleillé que depuis Nantes ou Rennes couverts.

Le 16 mars, en fin d'après-midi, les prévisions demeuraient mitigées tant sur le Grand Ouest que sur l'arc méditerranéen. Seuls les secteurs de Bordeaux et de Dijon affichent des prévisions très favorables (à actualiser ici).

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles