C'est quoi une "super lune de sang" ?

Une lune de sang observée à Los Angeles le 14 avril 2014. [CC / Alfredo Garcia / Wikipedia]

Dans  la nuit du dimanche 28 au lundi 29 septembre, les Français pourront observer pour la première fois depuis 1982 une rarissime éclipse de super lune de sang. Voici pourquoi ce phénomène astronomique est si rare.

 

Observer une super-lune de sang est un phénomène astronomique rare car c’est en réalité la combinaison de deux événements, à savoir une super-lune et une éclipse lunaire totale.

 

Une super lune...

Trois à six fois par an la lune atteint son point le plus proche de notre planète ce qui la rend à la fois plus grosse et plus brillante, son périgée. Ce phénomène, appelé aussi "super lune" est lié à l'orbite légèrement elliptique de la lune.

Notre satellite tourne autour de la Terre non pas en cercle mais le long d'une sorte d'ovale, s'éloignant et se rapprochant constamment de notre planète. La distance entre la Terre et la lune varie ainsi chaque mois entre 356 410 km et 406 740 km. Lundi 28 septembre, la lune sera à son périgée en se positionnant à 363 104 km de la Terre.

 

... et une éclipse...

Le même jour, se produira un événement plus rare, une éclipse totale de lune. C’est à dire que la lune éclairée par le soleil se trouvera dans l'ombre de la Terre, au moment où le Soleil, la Terre et la lune seront alignés.

Chaque année il y a au moins une ou deux éclipses lunaires, mais le plus souvent elles sont partielles. Ce lundi, l’éclipse sera considérée comme totale, même si l'alignement ne sera pas parfait. En effet le cône d'ombre de la Terre fait trois la taille de la lune.

 

 

... produisent une super lune de sang

La combinaison de ces deux évènements permet ainsi d’observer une super lune de sang. Pourquoi ? Parce que la lune ne produit pas sa propre lumière mais la reçoit du soleil. Or si la lune est toute entière engloutie par l'ombre de la Terre elle ne reçoit plus aucun rayon. Elle va donc disparaîtra pour réapparaître teintée de rouge, d'où son nom de "lune de sang", phénomène qui se produit à chaque éclipse lunaire.

Ce rouge, elle le doit à un phénomène lumineux. Les rayons du soleil qui traversent l'atmosphère sont réfléchis à l'exception des rayons rouges. Ces derniers vont être déviés par l'atmosphère et vont venir éclairer la surface lunaire d'un rouge-sang. 

 

 

La dernière combinaison d'une éclipse lunaire et d'une super lune remonte à 1982 et la prochaine ne se reproduira pas avant 2033. 

À suivre aussi

astronomie Une des plus importantes pluies d'étoiles filantes de l'année aura lieu le 14 décembre
Espace Pour la première fois, les astronomes ont détecté une étoile expulsée d'un trou noir à la vitesse phénoménale de 1700 km/s
Espace Mercure passera devant le soleil lundi, et c'est rare

Ailleurs sur le web

Derniers articles