Rio 2016 : Brandon Starc, l'athlète australien qui enflamme les fans de Game of Thrones

Le jeune Brandon est âgé de 22 ans. [FRANCK FIFE / AFP]

Le sauteur en hauteur Brandon Starc, qualifié pour la finale du saut en hauteur aux JO de Rio, est la coqueluche des internautes. Car il se nomme - à quelques lettres près - comme l'un des principaux personnages de la série culte.

Il n'aura sans doute pas une peau de bête sur les épaules, ni des bottes pleines de boue aux pieds, mais l'athlète autralien aura mercredi, jour de la finale de la discipline, tous les fans de Game of Thrones derrière lui. Etant le (quasi) homonyme du personnage Brandon Stark, le jeune homme de 22 ans s'est qualifié dimanche pour la dernière manche du saut en hauteur, en effaçant une barre à 2,29 mètres.

A lire aussi : Rio 2016 : La Corée du Nord confisque les Galaxy S7 de ses athlètes

Brandon Starc star des réseaux sociaux

Un évènement largement salué par les inconditionnels des Sept royaumes, où Bran Stark, interprétré par Isaac Hempstead-Wright, joue un rôle prépondérant. Comptant parmi les rares survivants de la maison Stark de Winterfell, le garçon a notamment acquis des dons de voyance au fil des saisons, épaulé par le non moins célèbre Hodor. Le fait que l'athlète Brandon Starc saute en hauteur est d'ailleurs souligné par les internautes, puisque le "Bran" de la série est pour sa part incapable de marcher, paralysé après une chute provoquée par Jaime Lannister.

Certains internautes se réjouissent donc avec ironie de la forme olympique de Brandon, ou le considèrent comme le "wombat à trois yeux", référence à la "corneille aux trois yeux" de la série.

D'autres l'imaginent déjà en train de sauter le Mur séparant les humains des hordes de Marcheurs blancs.    

Star des amateurs de sport et de "GOT", Brandon Starc est aussi mis en avant par sa propre fédération, qui n'hésite pas, depuis son entrée en lice, à pousser le parallélisme jusqu'au bout entre son champion et la série télé. 

Ses adversaires sont donc prévenus : pour eux, l'hiver arrive…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles