Brandao s'est présenté devant l'instance disciplinaire de la LFP

Le Brésilien Brandao sur le banc du SC Bastia, le 2 août 2014 [Pascal Pochard Casabianca / AFP/Archives] Le Brésilien Brandao sur le banc du SC Bastia, le 2 août 2014 [Pascal Pochard Casabianca / AFP/Archives]

Brandao (Bastia), auteur du coup de tête sur Thiago Motta (PSG), s'est présenté jeudi soir devant l'instance disciplinaire de la Ligue de football professionnel (LFP), a constaté l'AFP.

L'attaquant brésilien n'était initialement pas convoqué ce jeudi soir, mais a demandé, comme il en avait le droit, à être entendu sans attendre sa convocation.

Lunettes noires sur le nez, Brandao est arrivé à pied dans la rue de la commission de discipline de la LFP dans le 16e arrondissement à Paris, accompagné de son avocat Me Olivier Martin. Il n'a pas fait de déclaration.

Le joueur de Bastia pourrait être suspendu à titre conservatoire par l'instance disciplinaire dès ce jeudi soir. La commission de discipline de la LFP devrait également mettre ce dossier à l'instruction. Cette phase devrait durer trois semaines.

Le coup de folie de Brandao a été capté par la vidéosurveillance dans les couloirs du Parc des Princes samedi soir après PSG-Bastia (2-0).

Le barème disciplinaire de la Fédération française de football (FFF) prévoit pour ce type de dérapage une suspension allant de huit matches de suspension ferme jusqu'à deux ans ferme, peine maximale si l'interruption temporaire de travail est supérieure à huit jours.

Thiago Motta a eu le nez cassé, mais a pu s'entraîner normalement cette semaine.

Vous aimerez aussi

Alexandre Benalla (casque et capuche) intervient le 1er mai sur un manifestant à Paris [Naguib-Michel SIDHOM / AFP/Archives]
Polémique Affaire Benalla : série de mises en examen en vue, crise politique ouverte
Polémique Les explications d'Alexandre Benalla lors de sa garde à vue
Photo en date du 13 décembre 2016 montrant Emmanuel Macron (C), à l'époque candidat à la présidentielle, précédé par son garde du corps Alexandre Benalla (D), dans une librairie de Bordeaux [NICOLAS TUCAT / AFP/Archives]
Polémique Affaire Benalla : 5 suspects présentés en justice

Ailleurs sur le web

Derniers articles