Ligue des champions : le PSG peut être inquiet

Edinson Cavani et les Parisiens vont retrouver Chelsea, son bourreau en quarts de finale de la Ligue des champions la saison dernière. Edinson Cavani et les Parisiens vont retrouver Chelsea, bourreau du PSG en quarts de finale de la Ligue des champions la saison dernière.[MARTIN BUREAU / AFP]

Le PSG retrouve, ce mardi en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, Chelsea, qui avait éliminé le club de la capitale en quarts de finale la saison dernière. Avides de revanche, les Parisiens doivent faire face à une cascade de blessures.

 

L’heure de vérité a sonné pour le PSG. Deux mois que le club de la capitale s’impatiente de retrouver Chelsea, ce mardi, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, avec un arrière-goût de revanche.

Car les Parisiens ne se sont toujours pas remis de leur élimination aux portes du dernier carré, la saison dernière, par la formation londonienne au terme d’un cruel scénario avec le but de Demba Ba inscrit dans les derniers instants du match retour (3-1, 0-2).

Malgré un second titre de champion de France consécutif et le succès en Coupe de la Ligue, les hommes de Laurent Blanc avaient péniblement achevé leur exercice.

Et si cette saison, ils sont encore engagés sur quatre tableaux, ils n’ont jamais vraiment convaincu et ne brillent plus par la qualité de leur jeu, comme c’était le cas avant de se voir barrer la route par les Bleus, qui occupent actuellement la tête de la Premier League.

Et pour ne rien arranger, le PSG se présentera sur la pelouse du Parc des Princes en boitant bas. Blanc va devoir composer avec une infirmerie pleine à craquer avec les forfaits de Yohan Cabaye, Serge Aurier, Lucas et les incertitudes autour de Thiago Motta, Blaise Matuidi, Marquinhos ou encore Javier Pastore, malgré leur présence dans le groupe des Rouge et Bleu.

"Ceux qui débuteront seront à 100 %, a néanmoins assuré l’entraîneur parisien. On aura une équipe très compétitive avec des joueurs de qualité, et qui ont l’expérience de la Ligue des champions."

Le PSG, invaincu depuis 32 rencontres à domicile sur la scène européenne, en aura bien besoin pour espérer poursuivre sa quête du Graal et éviter une nouvelle fois de la remettre prématurément à l’année prochaine. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles