Le Brésil est en reconquête

Après le Mondial 2014, Dunga doit jongler entre remobilisation, reconstruction et résultats immédiats.[MARTIN BUREAU / AFP]

Le Brésil qui affronte jeudi soir l'équipe de France en match amical, se remet petit à petit de son douloureux échec au Mondial 2014 à domicile. Et semble prêt à démarrer une nouvelle histoire.

 

Comment va le Brésil ? Neuf mois après l’échec à domicile lors du dernier Mondial et cette célèbre débâcle en demi-finale face aux futurs champions du monde allemands (7-1), ce sont des Brésiliens en pleine renaissance qui affronteront jeudi soir la France.

Une rencontre qui n’aura rien d’amicale pour la Seleçao. Avec le Chili qu’ils renvcontrent dimanche à Londres, cette opposition à Saint-Denis sera d’ailleurs la seule pour les hommes de Dunga avant la Copa America (11 juin-4 juillet).

Un des objectifs majeurs avec le Mondial 2018 et surtout les JO de Rio 2016 qu’ils voudront remporter devant leurs supporters, pour faire oublier quelque peu la Coupe du monde 2014.

 

 

Une pression énorme pour le sélectionneur qui doit donc jongler entre remobilisation, reconstruction et résultats immédiats. «C’est très difficile de restructurer la sélection brésilienne. Il faut du temps. Ce que nous manquons», a d’ailleurs estimé le successeur Luis.

Six victoires en six rencontres

Face aux Bleus, l’ancien capitaine brésilien, qui a renouvelé près de deux tiers de l’effectif, se présentera avec seulement huit rescapés du Mondial. Seul le Parisien David Luiz, titulaire l’été dernier, sera absent.

 

 

Et force est de constater que pour le moment, cela fonctionne à merveille. Après six rencontres, le bilan des Auriverde est  de six victoires (14 buts inscrits, un seul encaissé). Et avec une puissance offensive composée d’Oscar et Neymar (42 buts en équipe nationale pour le Barça), le Brésil est loin d’être à enterrer. Les hommes de Didier Deschamps sont prévenus. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles