Ligue 1 : l'OM chute encore

Les Marseillais se sont montrés stériles sur le front de l'attaque.[AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN ]

Une semaine après le départ surprise de Marcelo Bielsa, l'Olympique de Marseille ne sait déjà plus attaquer, victime de la passivité de ses joueurs offensifs à Reims (défaite 1-0), dimanche pour la 2e journée de Ligue 1.

 

Passifs, lents et sans inspiration, Michy Batshuayi, Florian Thauvin, Romain Alessandrini et Lucas Ocampos n'ont guère bousculé le pourtant peu rassurant gardien rémois, Kossi Agassa. Franck Passi, entraîneur intérimaire, a conservé le 4-2-3-1 de l'Argentin, installant ses joueurs dans un schéma connu. Mais ils sont restés muets, comme au premier match contre Caen (défaite 1-0). L'OM doit se dépêcher de trouver un successeur à Bielsa s'il veut valider avec lui le recrutement d'un renfort offensif, car le marché des transferts ferme dans quinze jours.

Michy Batshuayi, trop statique pour un joueur seul en pointe, n'a pas tenu son rôle de premier défenseur. Il porte même une lourde responsabilité sur le but de Reims en ne s'opposant pas au frappeur, Hamari Traoré. Le Belge a pourtant cette saison des galons d'avant-centre à conquérir, depuis le départ d'André-Pierre Gignac au Mexique. Fini le rôle de "super-sub", il doit désormais porter le poids de l'attaque à une pointe de l'OM. Sous les yeux du sélectionneur belge, Marc Wilmots, il a également gâché la meilleure balle de contre de l'OM, en oubliant Sarr puis en tirant au-dessus (83). Il n'a pas fini la rencontre, remplacé par Georges-Kévin Nkoudou dans les dernières minutes. Dans son match frustrant, Batshuayi a récolté un carton jaune pour un tacle par derrière sur le même Traoré (57). Mais ses pourvoyeurs ne l'ont guère aidé.

 

Thauvin n'en profite pas

Florian Thauvin, aligné dans l'axe à la suite du forfait d'Abdelaziz Barrada, n'a pas non plus saisi l'occasion de montrer à Passi qu'il méritait ce rôle de meneur de jeu. Comme à ses pires heures, il a semblé nonchalant, concluant ses bons dribbles par des passes imprécises. Il s'est aussi fait reprendre par Alaixys Romao pour avoir manqué un repli défensif (34). Sa meilleure passe a été gâchée par un mauvais contrôle de Benjamin Mendy (39) et il a trop croisé sa frappe sur sa seule occasion (86)...

A peine moins transparent que contre Caen, Romain Alessandrini s'est distingué par une belle reprise acrobatique à l'horizontale, mais son tir a été contré (10).  Il a également tenté par deux fois de refaire le coup réussi contre Gianluigi Buffon en amical contre la Juventus (2-0), où un de ses centre-tirs était involontairement devenu un but magnifique. Mais ses centres puissants près du but ont été boxés par Agassa (17, 21). Enfin Lucas Ocampos a joué le type même du match frustrant, où il réussit un joli dribble ou contrôle avant de le brûler en ratant le geste suivant. Maigre bilan: il a obtenu deux jaunes coup sur coup contre des Rémois, Traoré puis Alexi Peuget. Mais c'est de buts dont l'OM a cruellement besoin. Marseille devra impérativement ouvrir son compteur dimanche prochain contre Troyes (21h00). La défense de l'Estac sera peut-être plus conciliante: elle a craqué trois fois contre Nice (3-3).

 

Vous aimerez aussi

Dimitri Payet et les Marseillais reçoivent Bordeaux en clôture de cette journée.
Football 18e journée de Ligue 1 : à quelle heure et sur quelle chaine ?
Le choc entre les deux derniers champions de France apparait fortement déséquilibré.
Football Monaco-PSG, 13e journée de Ligue 1 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Rémy Cabella et Saint-Etienne reçoivent Marseille en clôture de cette 17e journée.
Football 17e journée de Ligue 1 : à quelle heure et sur quelle chaine ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles