Running : avant une course, "il est important de s'hydrater"

Une bonne hydratation est une arme contre les blessures.[Laurent Brière / Isostar]

C’est très souvent un casse-tête pour les coureurs à pied avant le début d’une compétition importante. Que ce soit pour la nutrition ou bien l’hydratation, la problématique est la même. Comment prévenir les coups de barre ? Pour Hélène Poux, diététicienne et nutritionniste chez Nutrition & Santé, une bonne alimentation est essentielle pour tenir sur la longueur.

 

Quelles sont les règles de base à respecter en termes d’alimentation mais aussi d’hydratation pendant une épreuve intense ? 

Afin de pallier les baisses de régime, une consommation d’aliments, sous forme liquide (boisson de l’effort isotonique), solide (barres) ou bien encore semi-liquide (gels), sera indispensable. Pour éviter toute déshydratation, il est très important de boire dès les premiers ravitaillements une boisson isotonique de l’effort toutes les 15-20 mn à raison de 150 ml par prise. 

 

Peut-on s’hydrater uniquement en boissons énergétiques en course ? 

Les produits de l’effort ont été spécifiquement développés pour compenser les pertes en eaux minérales et énergétiques liées à l’effort long et intense, comme un marathon. Il est donc recommandé de boire de la boisson isotonique et de consommer des gels ou pâtes de fruits régulièrement tout au long de l’effort. Il arrive parfois que le goût sucré puisse écœurer les sportifs d’endurance, donc pour éviter toute saturation, il est possible d’alterner avec de l’eau et de profiter des fruits et biscuits proposés sur les ravitaillements. En cas de consommation excessive de produits glucidiques, le sucre ne sera pas utilisé immédiatement par l’organisme mais stocké sous forme de glycogène dans les muscles.

 

Comment réduire les maux de ventre ou les problèmes gastriques lors d’une épreuve ? 

Les sportifs d’endurance sont, de façon générale, concernés par les troubles digestifs tels que nausées, vomissements, coliques, crampes d’estomac. Des études ont montré que ces troubles étaient le plus souvent liés à des problèmes de déshydratation. Une hydratation adéquate, et régulière tout au long de l’effort, permettra donc de diminuer l’apparition des troubles digestifs pendant l’effort. Indispensable : toujours tester ses produits avant la compétition et bien respecter le dosage de sa boisson isotonique. D’un point de vue général, il est plutôt difficile de les préparer soi-même puisqu’il faut arriver à trouver un équilibre moléculaire (en glucides, sels minéraux…) qui possède la même concentration que le sang.

 

Tous les articles du Cahier Spécial Running

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles