La mosquée de Limoges profanée avec des excréments

Les portes de la mosquée de Limoges ont été profanées avec des excréments dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, en condamnant avec "la plus grande fermeté" cette nouvelle profanation. [AFP] Les portes de la mosquée de Limoges ont été profanées avec des excréments dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, en condamnant avec "la plus grande fermeté" cette nouvelle profanation. [AFP]

Les portes de la mosquée de Limoges ont été profanées avec des excréments dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé Manuel Valls.

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur en charge des cultes "tient à rappeler que s'attaquer à une religion, c'est s'attaquer à la République".

Il s'agit de la seconde profanation en moins d'un mois et demi de la mosquée de Limoges: deux tags néo-nazis avaient été découverts fin juillet sur la double porte d'entrée.

"Manuel Valls condamne avec la plus grande fermeté la nouvelle profanation de la mosquée de Limoges, dont les portes, la nuit dernière, ont été souillées par des excréments. Cet acte porte gravement atteinte à la dignité des musulmans et choque l'ensemble des citoyens attachés aux valeurs de respect et de tolérance", selon le communiqué de la place Beauvau.

"Manuel Valls assure les communautés musulmanes de Limoges et de France de son entier soutien. Il réaffirme enfin sa détermination, ainsi que celle des services de police en charge des investigations, à identifier le ou les auteurs de ces agissements intolérables, afin de les déférer à la justice", a-t-il ajouté.

Début août, la mosquée de Montauban avait aussi été la cible d'un acte islamophobe: deux têtes de cochon avaient été déposées devant.

Selon l'Observatoire national contre l'islamophobie, le nombre des actes antimusulmans a augmenté de 14,49% au premier semestre en France.

Vous aimerez aussi

Paris Dix ans après sa mort, les hommages à Sœur Emmanuelle se multiplient
Culture Irak : religion et poésie en harmonie
Le port du hijab, voile couvrant la tête et les cheveux mais pas le visage, est autorisé en France dans tout l'espace public, à l'exception des écoles, collèges et lycées publics.
Religion Burqa, voile, Hijab : de quoi parle-t-on et que dit la loi ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles