Loin des touristes, une tour Eiffel stratégique pour la TV et la radio

La Tour Eiffel à Paris le 29 juin 2014  [Pablo Porciuncula / AFP/Archives] La Tour Eiffel à Paris le 29 juin 2014 [Pablo Porciuncula / AFP/Archives]

A l'abri des regards de la foule de touristes qui monte à l'assaut de la tour Eiffel, la veille Dame héberge encore des installations stratégiques de diffusion pour la télévision et la radio en Ile-de-France et teste les technologies de demain.

"C'est ici qu'ont été faites les premières expérimentations TV et radio et aujourd'hui le site couvre 12 millions de Franciliens" qui reçoivent le signal de télévision numérique et de radio FM, explique Florence Jacquemart, directrice déléguée de TDF pour la tour Eiffel, sur la plateforme étroite du sixième étage.

"La contrainte de continuité de service est très forte sur ce site", d'une importance stratégique, insiste cette ingénieur de Supélec, qui a supervisé en 2010 et 2011 le passage de l’analogique à la télévision numérique sans interruption des programmes.

Les salles d'émetteurs ne sont pas en haut de la Tour mais installées discrètement sous le parvis et les files de visiteurs qui attendent les ascenseurs pour voir Paris d'en haut, une salle pour la TNT, l'autre pour la radio FM vrombissent dans un fort bruit de climatisation.

La Tour Eiffel à Paris le 9 juin 2014  [Pablo Porciuncula / AFP/Archives]
Photo
ci-dessus
La Tour Eiffel à Paris le 9 juin 2014

Dans la salle de contrôle où sonnent régulièrement de brèves alarmes, deux techniciens surveillent 24h/24 la diffusion sur une série d'écrans et effectuent des prélèvements de signal aux points stratégiques.

"C'est la même problématique que pour les salles de serveurs informatiques, on ne peut pas avoir de coupures électriques", relève la responsable. Après trois heures sans climatisation, les émetteurs chaufferaient trop et s'arrêteraient.

Par mesure de sécurité, beaucoup d'équipements sont redondants : "il y a trois lignes énergie qui arrivent, des groupes électrogènes, il y a des émetteurs de secours".

- Une Tour Ultra Haute Définition -

Deux tubes en cuivre émergent de ces salles, courent sur 300 mètres, tout le long de la structure métallique de la tour, pour arriver à sa cime, le pylonet. C'est à ce niveau, au dessus des têtes des touristes du troisième étage, que se trouvent les antennes qui permettent la diffusion de 45 chaînes de télévision et 32 radios sur une région de 50 km de rayon.

A la faveur de l'été, les équipes du diffuseur TDF effectuent de courtes coupures pendant la nuit pour des travaux de maintenance express. La troisième et dernière de l'été, prévue du 6 au 7 août, doit mobiliser une trentaine d'ingénieurs et de techniciens pour des interruptions de la diffusion TNT de 01H00 à 06H00 et FM de 0H00 à 5H30.

La Tour Eiffel à Paris le 9 juin 2014  [Pablo Porciuncula / AFP/Archives]
Photo
ci-dessus
La Tour Eiffel à Paris le 9 juin 2014

Les grandes radios ont prévu cependant de diffuser depuis des émetteurs alternatifs pour ne pas priver les noctambules de programmes.

C'est aussi depuis le sommet de la tour Eiffel qu'est testé depuis le mois de mai la diffusion de programmes télévisés en Ultra Haute Définition (UHD). Ces programmes pourront à l'avenir être visionnés sur les nouveaux modèles de téléviseurs 4K et atteindre une résolution proche de 4.000 pixels (4 fois plus que la HD).

TDF a ainsi expérimenté la diffusion en direct des quarts de finale de Roland Garros via la tour Eiffel sur un écran géant.

Le groupe teste aussi le programme "B2M", qui diffuse des journaux et magazines numériques pour tablettes par le réseau hertzien à partir de la tour Eiffel. Ce système permet d'alimenter les tablettes des abonnés quand elles sont hors de portée des réseaux wifi ou de la 4G, mais est encore à la recherche d'un modèle économique.

"Depuis toujours sur le site de la tour Eiffel on fait des expérimentations, c'est dans son ADN", souligne Florence Jacquemart.

Vous aimerez aussi

Environnement La célèbre île thaïlandaise Koh Phi Phi manque d’eau à cause du nombre de touristes
Tourisme IDF : une convention pour améliorer l'accueil des touristes dans les aéroports de Paris
Mouvement social Le tourisme, victime collatérale du mouvement des gilets jaunes

Ailleurs sur le web

Derniers articles