Interception d'un go-fast de 300 kg de cannabis

Saisie de cannabis en août 2010 à Lille [Philippe Huguen / AFP/Archives]

A Toulouse (Haute-Garonne) la police a arrêté trois individus suspectés de "trafic de stupéfiants en bande organisée" après une saisie de 300 kg de cannabis.

 

Les trois hommes, deux jeunes d’une vingtaine d’années et un septuagénaire, ont été interpellés par la police vendredi à la mi-journée à la sortie de l’hôtel toulousain où ils séjournaient.

Assistés de la Brigade de recherche et d’intervention de Bayonne, les policiers du SRPJ de Toulouse ont attendu que les suspects soient réunis dans la camionnette remplie de 300 kg de drogue pour les intercepter. Samedi ils étaient toujours en garde à vue.

 

"Go-fast"

Selon les éléments d’enquête, confiée à l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS), la drogue aurait été transportée par un convoi "go-fast".

Cette procédure vise à acheminer à grande vitesse d’importantes quantités de drogues dans un convoi de véhicules composé d’une "suiveuse" et d’une "ouvreuse", qui permettent de détecter d’éventuelles filatures, ainsi que d’une "porteuse", qui contient la cargaison.

En 2013, plus d’une dizaine de "go-fast" ont été interceptés par la police, la gendarmerie ou les douanes.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles