Il créait des faux distributeurs avec une imprimante 3D

Photo d'illustration Photo d'illustration[Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Un homme de 34 ans a récemment été interpellé à Marseille pour avoir dérobé des centaines de données bancaires. Il avait répliqué deux façades de distributeurs automatiques de billets à l’aide d’une imprimante 3D.

 

En septembre 2013, une banque a retrouvé deux fausses façades de distributeurs installées devant ses agences à Nîmes et à Saint-Ambroix (Gard).

“Des dispositifs de type skimmer (un lecteur miniaturisé de carte bancaire, NDLR) avaient été découverts glissés derrière ces fausses façades, qui étaient de très bonnes factures et qui semblaient d'une confection quelque peu différente de celles qu'on avait l'habitude de saisir, plus artisanales”, a expliqué une source judiciaire au Parisien.

Grâce à ces installations, le malfrat pouvait récupérer les coordonnées bancaires des victimes. Il les entraient par la suite dans des cartes vierges qu'il utilisait depuis l’étranger.

 

Unique erreur

L’homme a pu être identifié par la police car il s’était servi de sa propre carte de crédit afin de tester le dispositif. Il a récemment été interpellé à Marseille. Une imprimante 3D imposante a été découverte chez lui, ainsi qu’une façade de distributeur, rapporte le Figaro.

A 34 ans, il était déjà connu des forces de l’ordre pour escroquerie. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire, précise le quotidien. La police est toujours à la recherche d’un complice.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles