Justice : jalousie maladive

Vue extérieure en date du 26 novembre 2013 du tribunal d'Evry  [Bertrand Guay / AFP/Archives] Vue extérieure en date du 26 novembre 2013 du tribunal d'Evry [Bertrand Guay / AFP/Archives]

Il n’a pas supporté que sa maîtresse ne divorce pas de son époux.

 

Un médecin généraliste âgé d’une soixantaine d’années doit comparaître mardi, devant la cour d’assises de l’Essonne, pour avoir tenté d’assassiner sa maîtresse, âgée de 28 ans à l’époque des faits, et le mari de celle-ci, en 2011 à Courcouronnes. Alors qu’ils se fréquentaient depuis deux ans et étaient devenus amants, le praticien aurait prêté plusieurs fois de l’argent à la jeune femme, contre la promesse d’un divorce.

Mais à la suite d’une dispute, il se serait rendu au domicile de sa maîtresse, armé d’un couteau. Il l’aurait poignardée violemment au torse, la blessant très grièvement. Le mari de la victime se serait alors interposé et aurait lui aussi été touché, au ventre et au poumon. La police ayant été alertée par des voisins, le médecin jaloux avait été interpellé sur place peu de temps après le drame et avait reconnu les faits. Le procès doit durer jusqu’à vendredi.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles