La jurée sourit, le procès est renvoyé

Image d'illustration.[JACQUES DEMARTHON / AFP]

Un procès pour meurtre, jugé par la cour d’assises des Hauts-de-Seine, a dû être renvoyé à cause d’étranges sourires à répétition effectués par une jurée.

 

Accusée d’avoir commandité le meurtre de son ancien époux, une femme de 39 ans devra encore patienter avant de passer devant la justice.

Initialement convoquée mardi devant la cour d’assises des Hauts-de-Seine, elle a vu son procès renvoyé après que son avocat a quitté la salle d’audience, énervé par… les sourires à répétition d’une jurée, sourires qu’il considérait comme des manifestations d’opinion interdites devant une cour d’assises.

 

D’étonnantes mimiques

Après ce départ, le bâtonnier – porte-parole des avocats – a désigné un autre avocat pour assurer la défense de l'accusée. Il demeure néanmoins difficile de défendre une personne sans connaître sur le bout des doigts le contenu de son dossier d’accusation.

Devant cette évidence, le président a fini par s’y résoudre et a décidé de renvoyer l’affaire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles