L'Affaire Grégory, trente ans après

Le jeune Grégory Villemin. Le jeune Grégory Villemin.[AFP / Archives]

L'affaire Grégory a 30 ans ce jeudi 16 octobre. Elle reste, malgré ses rebondissements, un complet mystère.

 

Pour nombre d’observateurs, elle est considérée comme "l’affaire du siècle". Il y a trente ans, au soir du 16 octobre 1984, le corps sans vie du jeune Grégory Villemin, 4 ans, était retrouvé pieds et poings liés dans les eaux de la Vologne (Vosges). 

Le point de départ de l’"affaire Grégory", une saga médiatico-judiciaire aujourd’hui au point mort malgré ses nombreux rebondissements.

 

Suspecté, puis abattu 

Alors qu’un corbeau revendique à l’époque le meurtre de l’enfant, le cousin du père de Grégory, Bernard Laroche, est le premier suspect. Incarcéré puis remis en liberté, il est ensuite abattu par Jean-Marie Villemin, père de la victime, en 1985. Avant que la mère de Grégory, Christine Villemin, ne soit elle-même suspectée, puis innocentée en 1993. 

Autant de retournements de situations qui ont déchaîné les passions des avocats, des magistrats, des journalistes et du grand public au fil des années.

Rouverte en 1999 puis en 2008,  pour que puissent être menés des tests ADN, l’affaire demeure trente ans après un complet mystère. Sans doute encore pour longtemps. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles