Sextoy ou sapin ? La sculpture de McCarthy ne passe pas

Un élu UMP de Paris a demandé le retrait de cette oeuvre de Paul McCarthy.[BERTRAND GUAY / AFP]

Le conseiller de Paris UMP Jérôme Dubus a demandé vendredi sur Twitter le retrait du "Plug anal" érigé sur la Place Vendôme - en fait une oeuvre intitulée "Tree" (arbre) -, de l'artiste américain Paul McCarthy.

 

"+Plug anal+ place Vendôme Anne Hidalgo doit faire cesser cette provocation en retirant cette +oeuvre d'art+", a demandé l'élu du XVIIe sur le réseau social.

 

"Je trouve (cette sculpture) totalement provocatrice, mais de la provocation gratuite. Elle n'a aucun caractère de prévention, comme avait pu l'avoir le préservatif géant déroulé par Act Up, et aucun caractère artistique, ou en tout cas on le cherche", a-t-il expliqué à l'AFP.

L'oeuvre gonflable d'un vert éclatant, installée à titre provisoire dans le cadre de la programmation "Hors les murs" de la Foire internationale d'art contemporain, évoque autant la forme d'un sapin de Noël que celle d'un sex toy, comme en convient lui-même l'artiste.

"Quelqu'un un jour m'a donné un petit Père Noël accompagné d'un arbre de Noël. Et j'avais depuis longtemps ce plug anal qui faisait partie d'une autre sculpture. Et là je me suis rendu compte que le plug anal ressemblait exactement au sapin de Noël. La sculpture avait une forme similaire", a-t-il expliqué au Monde.fr.

La sculpture, dressée jeudi, a très vite suscité la colère d'internautes. "Un plug anal géant de 24m de haut vient d'être installé place Vendôme! Place Vendôme défigurée! Paris humilié!", a twitté le Printemps français.

 

Une colère largement relayée par d'autres internautes. Quand ce n'est pas la démarche de l'installation elle-même qui fait sourire les médias étrangers, comme le relève Huffington Post.

Selon Le Monde, l'artiste a été frappé au visage jeudi alors qu'il finissait d'installer son oeuvre. "C'est navrant que quiconque se permette d'agresser un artiste. Moi qui suis néo-zélandaise et française, qui ai choisi ce pays, je suis gênée pour la France, même si je sais qu'elle n'incarne pas les idées de cette personne", a réagi auprès du quotidien Jennifer Flay, la directrice artistique de la FIAC.

Selon elle, Tree a "reçu toutes les autorisations nécessaires: de la préfecture de police, de la mairie de Paris et du ministère de la Culture, en lien avec le Comité Vendôme, qui regroupe les commerçants de la place".

D'autres travaux de l'artiste seront exposés à partir du 25 octobre à la Monnaie de Paris, dans le cadre de sa première grande exposition française, Chocolate Factory.

 

 

À suivre aussi

Des rassemblements Gilets jaunes dans toute la France
Mobilisation sociale Des rassemblements de gilets jaunes dans toute la France
idées sorties Paris : un océan de lumière déferle au Jardin des plantes pour Noël
Une stèle vandalisée par des bandes de casseurs
Dégradation Gilets jaunes : une stèle vandalisée par des casseurs à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles