Français jihadistes : Dupont-Aignan propose de "rouvrir Cayenne"

Le patron de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan [AFP/Archives]

Alors que le débat fait rage sur la question des jihadistes de retour en France, Nicolas Dupont Aignan souhaite prendre des mesures d’éloignement géographique pour les «interdire de revenir».

 

Le patron de Debout la France a suggéré jeudi de «rouvrir Cayenne» pour isoler les Français partis combattre auprès des islamistes en Irak ou en Syrie.

Le député ne «propose pas le rétablissement du bagne» comme en Guyane, où furent envoyés prisonniers politique, communards et récidivistes de 1854 à 1938, mais la mise en place d’«un centre de rétention», sans retour possible, avec pour objectif de «rééduquer» ces «fous furieux». 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles